Lors d’une cérémonie de distribution de titres de propriété de logements, toutes formules confondues, hier, le wali d’Alger, Abdelkhalek Sayouda, a remis 2 400 titres au profit des bénéficiaires algérois et ce, conformément à la décision des pouvoirs publics de délivrer tous les titres dans les six prochains mois à venir.

Il s’agit notamment de 616 titres de propriété LPL, 1 130 LSP, 184 AADL, 365 LPP et 65 titres de régularisation d’assiettes foncières. Le wali a assuré, dans son allocution, que cette opération se poursuivra jusqu’à ce que tous les bénéficiaires de logements publics et privés aient obtenu leurs titres de propriété. «Ainsi, les bénéficiaires pourront exploiter leurs logements en toute liberté. Les problèmes soulevés dans le domaine de l’octroi de ces titres impactent négativement le marché immobilier et ralentit la mise en place d’une base de données sur le parc national du logement, rendant ainsi compliqué le recensement des besoins dans ce secteur et l’évaluation de l’assiette fiscale», confie le wali. Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Beldjoudi, a assuré que les instructions du Premier ministère, relatives à la délivrance des titres de propriété, ont justement pour but de faciliter la mise en place des données sur le parc national de logement et le marché de l’immobilier, mettre le point sur les obstacles et évaluer avec précision les besoins en logement et en titres de propriété. «D’où la mise en place d’une commission nationale et de commissions locales au niveau des wilayas. C’est pour évaluer la situation immobilière avec exactitude en tenant compte des spécificités de chaque région. Les contraintes seront identifiées et des solutions seront apportées», affirme-t-il, faisant part d’un dispositif spécifique à Alger dans les opérations de délivrance des titres de propriété, vu l’importance du parc de logements de la capitale.
Par ailleurs, les services de la wilaya d’Alger procèderont, incessamment, à la distribution de plus de 2 000 logements sociaux dans le cadre de l’opération de relogement des familles habitant des bidonvilles et des bâtisses menaçant ruine dans les différentes circonscriptions administratives d’Alger, a indiqué Abdelkhalek Sayouda. « Dans le cadre de la deuxième phase de la 25e opération de relogement, lancée par les services de la wilaya d’Alger, plus de 2 000 logements sociaux seront incessamment distribués au profit des familles habitant des bâtisses menaçant ruine et des habitations précaires, à travers les différentes circonscriptions administratives d’Alger », a précisé le wali.
Les services de la wilaya, a-t-il poursuivi, s’emploient à arrêter les listes des familles bénéficiaires de la prochaine opération de relogement. Faisant état, par ailleurs, de quelque 262 000 souscripteurs au programme des logements promotionnels aidés (LPA) à Alger, le wali a fait savoir que l’assainissement des listes des souscripteurs, en recourant au Fichier national de l’habitat, était en cours. Selon le wali, les travaux de réalisation de 10 000 logements LPA ont déjà été lancés, en attendant d’autres quotas une fois le foncier disponible. Quant à la régularisation de la situation des agents, concernés par les contrats pré-emploi exerçant au sein des entreprises publiques à Alger, le wali d’Alger a assuré que les procédures de régularisation devront toucher progressivement plus de 700 jeunes diplômés universitaires exerçant au sein des circonscriptions administratives et des communes ».