Après le constat de faible rendement qui a soldé la campagne moissons-battage 2020, dévoilé dernièrement par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, quoi de plus logique à ce que l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) active son programme d’approvisionnement en blé de mouture. Ce dernier a, en effet, lancé samedi dernier un appel d’offres pour l’achat de 50 000 tonnes de blé de mouture, blé tendre plus précisément, livrable en novembre. Un avis d’appel des plus particuliers dans la mesure où la concurrence sera rude entre surtout blé français et blé russe. Pourquoi ? Les Russes, en prenant acte que l’Algérie a revu à la hausse son taux de punaisassions, passant de 0,1% à 0,5 %, se voient ainsi décrocher le marché avec cet autre avantage, son prix plus bas que celui des Français. Faut-il rappeler au passage que jusqu’ici le blé russe ne répondait pas aux exigences du cahier des charges des Algériens, notamment sur le critère relatif au taux de punaisassions plafonné à 0,1%, ce qui exclurait de facto le blé russe avec ses 0,4%. Autrement dit, avec l’assouplissement du cahier des charges de l’OAIC, le blé russe bénéficie dorénavant d’une bonne compétitivité et par voie de conséquence la Russie reste la mieux placée pour remporter l’avis d’appel d’offres de l’OAIC. Et si ça venait à se concrétiser, les silos de l’Office s’ouvrent à des blés d’une autre origine, c’est-à-dire à la place du blé français. Il faut retenir par ailleurs que les Russes vont saisir l’occasion d’une faiblesse de l’offre des blés européens sur le marché international. En effet, les exportations de l’Union européenne pour la céréale sont en recul de 2,5 Mt comparées à l’année passée et de presque 1 Mt par rapport à la moyenne sur trois ans. Depuis le 1er juillet, le cumul d’export atteint seulement 5,8 Mt. Une situation dont vont bénéficier les Russes. En clair, faire le plein de leurs exportations de céréales primaires et ainsi bouleverser le podium des pays gros exportateurs de céréales. Une tournure que les Européens auront du mal à digérer.