En fin de contrat en juin 2023, Mohamed Salah ne devrait pas quitter Liverpool cet été. L’Égyptien va en effet signer un nouveau bail XXL pour rester encore plusieurs années sur les bords de la Mersey.
Entre les joueurs en fin de contrat à la fin de la saison et ceux dont le bail se termine dans un an, on peut dire qu’il y a du beau monde. Kylian Mbappé, Paul Pogba, Robert Lewandowski… Les plus grandes stars de la planète football sont déjà au cœur des rumeurs depuis plusieurs mois, et c’était aussi le cas de Mohamed Salah. Joueur de Liverpool depuis l’été 2017, l’ailier de 29 ans est rapidement devenu un élément indispensable du côté d’Anfield, en témoignent encore cette saison ses 28 buts et 10 caviars en 37 apparitions toutes compétitions confondues.
Un joueur très important donc pour les Reds mais dont le contrat se termine en juin 2023. Et alors que le principal concerné a, à plusieurs reprises, fait part de son envie de prolonger l’aventure avec le club anglais, les discussions entre toutes les parties n’ont rien donné, ou n’ont jamais avancé.
Mais tout ça, c’était avant ce week-end et les dernières révélations du Sunday Mirror de l’autre côté de la Manche.
Un salaire stratosphérique
à venir
Comme le rapporte le média britannique, l’international égyptien (82 sélections, 45 buts) a récemment changé d’avis concernant son avenir. Après avoir refusé une offre avec un salaire hebdomadaire d’environ 400 000 livres sterlings, soit environ 475 000€, l’ancien élément de l’AS Rome est désormais prêt à signer un nouveau bail avec les Reds.
Le Sunday Mirror affirme en effet que le numéro 11 de Liverpool va faire des concessions sur sa demande initiale, à savoir toucher environ comme Cristiano Ronaldo à Manchester United (500 000£, soit 593 000€ par semaine).
Concernant la durée du nouveau contrat, aucune information n’est dévoilée mais nul doute que Mohamed Salah devrait rester encore quelques années chez les pensionnaires d’Anfield, qui se battent actuellement avec Manchester City en haut du classement de Premier League pour le titre.
Une bonne nouvelle donc pour Liverpool mais une bien mauvaise pour les courtisans de l’Égyptien, comme le FC Barcelone ou même le Paris Saint-Germain. n