Une véritable machine. Une machine de guerre retrouvée à Anfield après le premier match de Premier League à rebondissements finalement remporté par Liverpool face au Leeds United de Marcelo Bielsa (4-3). Lundi soir, Arsenal a été complètement étouffé par le pressing incessant des Champions d’Angleterre 2020. L’ouverture du score d’Alexandre Lacazette (25e) aurait pu tout faire dérayer. Il n’en a rien été. Neuf minutes plus tard, Sadio Mané (28e) puis Andrew Robertson (34e) permettaient aux Reds de se diriger vers une victoire amplement méritée (3-1). Outre les 66% de possession de balle, Liverpool a tiré 21 fois au but (dont huit frappes cadrées) et s’est procuré sept corners. Les onze fautes concédées (contre sept pour Arsenal) prouvent également que l’engagement des hommes de Jürgen Klopp était encore au rendez-vous. Pour le plus grand bonheur de l’entraîneur allemand, qui en a profité pour répondre en direct à Roy Keane au micro de Sky Sports.

« Rien à dire de négatif »
« J’ai aimé tout ce que mon équipe a réalisé ce soir (lundi). Roy Keane a-t-il dit que notre performance était bâclée ? Il parle sûrement d’un autre match, a pointé du doigt l’ex-technicien du Borussia Dortmund. Ce n’était pas la rencontre que j’ai vue ce soir. Mon équipe a été absolument exceptionnelle. Rien n’a été bâclé, je n’ai rien à dire de négatif. Nous avons joué face à une équipe en forme.En première mi-temps, on réalise un super match. Nous avons joué avec beaucoup d’intensité et nous les avons punis. Nous avons marqué lors de moments clés du match. Ils ont eu deux ballons derrière que nous n’avons pas pu éviter. Mais Alisson a dû effectuer un arrêt. » Pour atteindre la perfection, il faut aussi un grand gardien de but. Et le portier brésilien l’a une nouvelle fois prouvé lundi soir lorsqu’il a remporté son face-à-face avec Alexandre Lacazette, pourtant merveilleusement bien lancé par Dani Ceballos en profondeur. Mais cette occasion n’était qu’un fait de match pour Jürgen Klopp qui préférait retenir la prestation d’ensemble très réussie des siens. « Est-ce que nous aurions pu marquer plus de buts ? Oui. Auraient-ils pu marquer davantage ? Oui, car Arsenal a une équipe de qualité. Nous avons constamment joué à haut niveau. Notre victoire est complétement méritée », a expliqué l’entraîneur allemand.

Candidat confirmé au titre
Une analyse partagée par Mikel Arteta, le technicien des Gunners. « C’est difficile de venir jouer ici, pas seulement pour nous, mais pour toutes les équipes du monde. Ils ont été incroyables et ont dominé tous les aspects du jeu. Ils nous ont mis énormement de pression », précisait l’entraîneur d’Arsenal. Le club londonien poursuit donc sa série noire à Anfield : depuis cinq saisons de suite, les Gunners s’inclinent à Liverpool en encaissant au moins trois buts. Après une victoire maîtrisée à Chelsea (0-2), un candidat affirmé au titre de champion, le grand Liverpool a encore montré qu’il faudra compter sur lui lors de l’exercice 2020-2021. Aston Villa qui reçoit les Reds dimanche prochain est prévenu.n