Après avoir raté la victoire finale à la CAN, l’Egyptien avait encore connu une désillusion en ne se qualifiant pour le Mondial avec sa sélection. Cette fois-ci, Mohamed Salah a raté la C1 avec Liverpool. Terrible. Le bonheur des uns fait le malheur des autres. Samedi soir au Stade de France, le Real Madrid et ses supporters ont laissé éclater leur joie après leur victoire 1-0 contre Liverpool en finale de la Ligue des Champions (1-0).

2 trophées sur 5 seulement
Du coup, les « Reds » avaient quant à eux des visages fermés dans l’enceinte francilienne avec cette défaite sur la dernière marche de la C1. Et s’il y a un homme qui est bien au fond du trou ce week-end, c’est Mohamed Salah. Passé tout proche d’une deuxième coupe aux grandes oreilles dans son histoire, l’Egyptien a encore connu une importante défaite en 2022.
Bien parti pour remporter la Coupe d’Afrique des Nations en début d’année avec les Pharaons, le joueur de 29 ans et ses partenaires avaient échoué en finale face au Sénégal qui s’était imposé lors de la séance de tirs au but. Un premier échec cuisant pour Mohamed Salah qui a revécu la même chose en mars. Toujours face aux Sénégalais, l’Egypte n’a pas réussi à se qualifier pour la Coupe du Monde au Qatar. Deux énormes coups durs pour l’ailier de Liverpool qui voulait donc se rattraper en club juste derrière. Il a pu le faire avec la victoire finale en FA Cup (en plus de la Carabao Cup), mais donc pas en C1.

Des désillusions en sélection
Très présent sur le front de l’attaque anglaise, l’ancien élément offensif de l’AS Roma a trop souvent buté sur un Thibaut Courtois des grands soirs, le gardien belge ayant d’ailleurs été élu homme du match par notre rédaction avec un 10/10. Le natif de Nagrig, lui, s’en est tiré avec un 5/10 grâce à sa belle activité et ses quelques occasions devant. Mais comme ses partenaires, le principal concerné n’a jamais réussi à casser le verrou madrilène, ou plutôt celui du Diable Rouge dans les cages.
En fin de contrat en juin 2023 du côté de Liverpool, Mohamed Salah tentera évidemment de rebondir et d’oublier cette triste deuxième partie de saison dans quelques mois. Reste désormais à savoir si ça sera sous le maillot du club anglais ou dans une autre formation. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il n’a pas eu sa revanche après la défaite face à la Casa Blanca en 2018, toujours en finale de Ligue des Champions. Pourtant, ce dernier avait été clair début mai en tweetant : «nous avons un compte à régler» ! Ce sera pour une prochaine fois…