Des entrées en matière comme celle-ci sont rares. Mais tout a été parfait hier pour l’Italie, lors du premier match de cet Euro 2020. Chez elle, à Rome, la Squadra Azzurra s’est imposée facilement (3-0) face à une faible équipe de Turquie. Même si elle n’a pas eu à véritablement forcer son talent à son paroxysme, l’équipe de Roberto Mancini a impressionné que ce soit les journaux de son propre pays, mais aussi d’autres en Europe. «Viva l’Italia», lâchait le Corriere dello Sport hier matin.
«On vous veut comme ça» et pour tout le reste de la compétition, poursuit Tuttosport. C’est toute une nation qui est au soutien de son équipe, comme le prouvent les unes de quasiment tous les journaux nationaux et locaux du pays. The Guardian, de son côté, a trouvé «l’Italie magnifique» hier. Aujourd’hui, toujours dans le groupe A, le Pays de Galles affronte la Suisse (15h). Dans le groupe B, Danemark-Finlande (18h) et Belgique-Russie (21h) sont à l’affiche.

Ramos de retour au Séville FC ?
C’est la folle rumeur du jour en Espagne ! Et si Sergio Ramos revenait terminer sa carrière dans le club de ses débuts, le Séville FC ? Selon Estadio Deportivo, qui reprend ici une information lâchée par Es Radio, cela est possible. Selon ces deux médias locaux, le club andalou réfléchirait à faire une offre de contrat au défenseur central du Real Madrid.
Pour rappel, il est en fin de bail dans la capitale espagnole au 30 juin et les discussions s’éternisent pour un renouvellement. L’offre pourrait être un nouveau contrat de 5 ans en Andalousie avec reconversion à la clé. Mais le seul problème réside dans le salaire de Ramos. Il touche actuellement 12 M€ par saison à Madrid. Séville ne pourrait pas aller plus haut que 7 M€, selon Estadio Deportivo. Affaire à suivre.
Southgate pas du tout en danger
Gareth Southgate est assuré de poursuivre après l’Euro sur le banc de l’Angleterre, quelque soit le résultat de son équipe lors de ce Championnat d’Europe 2020. Voilà l’information que nous ontlivrée les journaux anglais hier samedi, et notamment le tabloïd le plus lu du pays, The Sun. Selon le média, le sélectionneur des Three Lions n’a rien à craindre pour son travail durant cette compétition. Sa fédération veut qu’il coache cette équipe d’Angleterre au moins jusqu’au Mondial 2022 au Qatar. De quoi aborder le premier match demain (15h) contre la Croatie sereinement. Tout à l’air tout rose au Royaume. On en reparlera s’il y a élimination au premier tour…