Lionel Messi a annoncé publiquement vendredi qu’il restait au FC Barcelone cette saison. Il va donc honorer son contrat jusqu’à son terme, en juin 2021. Sauf prolongation, il partira libre et ne manquera pas de courtisans, comme Manchester City ou le PSG. Deux clubs qui ont manifesté leur intérêt dès cet été pour le génie argentin. Et qui réitéreront sans doute l’an prochain.
Parce que si Messi a décidé de rester à Barcelone pour honorer son contrat jusqu’à son terme, il n’a pas pour autant évoqué une prolongation de contrat. Voir l’Argentin renouveler son bail avec le Barça n’est pas impossible : le sort des élections à la présidence du club en mars prochain et une bonne entente avec Koeman pourraient convaincre La Pulga. Mais, au vu de son discours et de son état d’esprit actuels, la tendance est à ce qu’il prenne son temps et se laisse le choix. Le sextuple ballon d’or pourrait donc être libre en juin prochain. Avec un an de plus, certes, mais libre. Et ça change la donne.

City, encore plus évident
Ce cas de figure ferait évidemment le bonheur de ses courtisans. Parmi eux, celui qui semble être le plus apte d’un point de vue financier et sportif à accueillir le crack argentin : Manchester City. Le club mancunien, qui était prêt à débourser près de 100 millions d’euros pour Messi dès cet été, ne se gênera pas pour saisir l’opportunité de s’offrir l’attaquant sans verser le moindre centime au Barça. Il faudra sans doute offrir une jolie prime à la signature à l’Argentin, certes. Mais les Citizens ont les moyens. Et selon nos confrères d’Eurosport Espagne, Manchester City compte bien passer à l’action en juin prochain. Au-delà de l’aspect financier, il y a un homme. Celui qui a, entre autres, fait de Messi l’ovni qu’il est aujourd’hui : Pep Guardiola. C’est un argument sportif loin d’être négligeable que possèdent les Skyblues, qui peuvent ainsi reformer un duo qui aura connu les plus grandes années du Barça, et peut-être même du football moderne. Enfin, encore faut-il que Guardiola ne soit pas démis de ses fonctions d’ici là. Mais si conserver le tacticien offre la garantie d’attirer Messi, les dirigeants citizens ne devraient pas évincer le Catalan.

Paris, si Mbappé s’en va
Comme souvent depuis que QSI est aux manettes du club parisien, le PSG est cité dans les potentiels courtisans aux stars du ballon rond sur le départ. De simples rumeurs, jusqu’à ce que Neymar s’engage avec les Rouge et Bleu à l’été 2017, rendant désormais bien plus crédibles ces informations. Ainsi, quand les envies de départ de Messi se sont confirmées, le nom du PSG est vite sorti dans la presse sportive. Leonardo aurait même contacté Jorge Messi pour manifester l’intérêt du club parisien pour l’Argentin. Mais, au-delà du fait que l’attaquant semble plus attiré par Manchester City, un tel transfert semblait peu réalisable d’un point de vue financier. Et si le champion du monde français quitte la capitale, Paris sera libéré d’un poids financier. Et aura une ouverture pour remplacer Kylian Mbappé par Lionel Messi. Et, comme Manchester City, le PSG dispose d’un atout sportif de taille : Neymar. Amis, le Brésilien et l’Argentin ont illuminé l’Europe pendant leurs années communes au Barça. Et si Neymar a déjà eu des envies de retour en Catalogne, c’était aussi pour retrouver sa complicité avec La Pulga.

City, Paris et puis c’est tout ?
Outre ces deux clubs à la force financière surpuissante, qui pourrait vraiment se positionner sur Lionel Messi ? Difficile de se projeter aujourd’hui. L’Inter Milan, cité à maintes et maintes reprises comme potentiel prochaine destination de La Pulga, a récemment fait une croix sur le recrutement du joueur en 2020. Idem pour le Bayern, comme l’a affirmé Bild. Tiendront-ils le même discours en juin prochain ? L’avenir nous le dira. L’épisode 2 du feuilleton Messi pourrait être plus long et palpitant que le premier. n