Quand on le site, on pense directement au poste de latéral gauche. D’ailleurs, c’est dans ce rôle là qu’il a été sacré champion d’Afrique avec l’Algérie lors de la CAN-2019 en Egypte. Mais il se trouve qu’à ses débuts, il jouait comme milieu de terrain. Et cela semble ancré dans sa génétique footballistique. Il l’a rappelé récemment avec le Borussia Mönchengladbach dans un match de préparation.

Pour ceux qui ont suivi le parcours de Bensebaïni, notamment lors de ses passages au Lierse SK (Belgique), Montpellier HSC (France) ou encore en équipe nationale sous les ordres de Christian Gourcuff n’ont pas été surpris. Placé dans l’entre-jeu, devant la défense, lors de la rencontre amicale entre le Borussia Mönchengladbach et les Néerlandais du VVV-Venlo (succès 4 buts à 0), le natif de Constantine a eu un rendement très satisfaisant. En tout cas, pour son coach Marc Rose, il peut largement dépanner à ce poste si nécessité. Et s’il l’a aligné dans ce compartiment c’est parce qu’il a décelé un potentiel chez l’ancien sociétaire du Paradou AC.
Capacité indéniable
On le sait, les Allemands n’essayent jamais rien sans conviction. Et, au terme de la rencontre, le driver a semblé très satisfait de la prestation de son poulain. « Bensebaïni a fait un très bon match comme milieu défensif. Nous pensons qu’il est capable d’évoluer à ce poste. Nous ne savons pas encore quand Denis Zakaria sera de retour ; il est donc important que nous ayons plusieurs options », a-t-il analysé.
Autrement dit, il a loué le rendement de son poulain qu’il a toujours utilisé comme arrière-gauche la saison dernière.
Pour parer à l’absence du Suisse Denis Zakaria, l’entraîneur des Die Fohlen pense déjà à des alternatives. Et l’ex pensionnaire du Stade rennais en fait -manifestement- partie. Il faut dire que le gaucher aux 30 sélections avec l’EN a le bagage et l’aisance pour jouer dans différents compartiments.
Il est doté d’une relance limpide et une technique lui permettent largement de se débrouiller dans les postes précités.
La C1, une vitrine de luxe
En tout cas, en brillant lors de cette rencontre de préparation soldée par un large succès 4 buts à 0 et dans laquelle il avait transformé un penalty pour le 2 à 0, Bensebaïni ne peut que devenir plus indispensable aux yeux de son driver pour la saison à venir. En tout cas, il ne sera pas moins important que lors de l’opus 2019-2020. En 26 apparitions, il avait inscrit 5 buts et délivré 3 passes décisives. Bensebaïni a activement participé à l’excellent parcours des « Borussen », ponctué par une 4e place, en Bundesliga. Un classement qui lui permettra de découvrir la Ligue des Champions UEFA pour la première fois de sa carrière après avoir disputé la Ligue Europa avec les Rennais.
La progression est là pour un Constantinois qui donne l’impression, à 25 ans, d’avoir encore une marge de progression lui permettant de gagner des galons et évoluer (pourquoi pas ?) à Manchester United, le team de ses rêves. n