A contexte spécial solutions particulières. L’UEFA l’a compris. Pour sauver ces deux tournois de clubs, à savoir la Ligue des Champions et l’Europa League, il va falloir improviser et élaborer un mode de compétition inédit. Entre les 17 rencontres de C1 et les 27 de la C3, c’est un paquet de matchs à caser dans un laps de temps très court. L’instance européenne n’a d’autres choix que de faire un lifting pour le format actuel. Lecture.

Final 4 ou Final 8? cela devrait être le mode de compétition à définir pour les compétitions UEFA dans leur édition 2019-2020. C’est le quotidien espagnol «AS » qui a révélé l’information. En effet, la structure footballistique suprême du Vieux-Continent va plancher sur deux hypothèses. La première est celle d’un Final 4 où simplement les demi-finales se joueraient sur un match. Les quatre dernières équipes se réuniraient sur une semaine avec une finale prévue le 29 août.
La seconde mettrait en place un Final 8. Après la fin des 8es de finale, les quarts et les demi-finales seraient joués sur un seul match à un seul et même endroit (Lisbonne ou Munich et non plus Istanbul) en deux semaines. Seulement, ce scénario ne conviendrait pas aux diffuseurs. Ce qui pourrait pousser à l’écarter pour ne pas perdre plus sur le plan économique.
Glissement du calendrier
Sachant qu’il sera difficile de combler le retard pour que l’opus en cours n’ait pasun impact sur celui à venir, l’UEFA envisage, dès à présent, de décaler sa phase de poules, qui débute habituellement en septembre, au 20 octobre prochain. C’est pour dire que le temps ne joue pas en sa faveur.
En tout cas, les huit affiches des huitièmes de finales de la LDC n’ont pas toute été jouées. On tient 4 des huit qualifiés seulement. Il s’agit du Paris Saint-Germain, RB Leipzig, Atalanta Bergame et l’Atlético Madrid. Ce quatuor a sorti le Borussia Dortmund, Tottenham Hotspurs (finaliste l’an dernier), le FC Valence et, pour finir, Liverpool (tenant du titre) dans l’ordre. Il reste quatre autres billets à distribuer. Leurs acquéreurs seront connus à l’issue des duels Manchester City – le Real Madrid, Juventus Turin – Olympique lyonnais, FC Barcelone – Naples SSC et Bayern Munich Chelsea.

Finale, nouvelle domiciliation ?
Par la suite, l’UEFA devrait, selon les dernières tendances financières, garder le format de double-confrontation pour les quarts avant la constitution du «Final Four» qui jouera sur les mêmes lieux. Probablement vers la fin août ou début septembre. Cela dépendra de la reprise de l’épreuve. Par ailleurs, les derniers bruits de couloir parlent du changement du lieu de la finale. Istanbul (Turquie) pourrait être déposséder de ce privilège «pour des raisons sanitaires et organisationnelles ».
Pour rappel, le baisser du rideau de la séquence actuelle devrait se faire le 30 mai dernier au stade olympique Atatürk. La décision sur la domiciliation sera prise le 17 juin prochain la de la réunion du Comex de la structure. «L’UEFA aura de nouvelles discussions avec des officiels turcs la semaine prochaine, afin de finaliser un accord pour déplacer l’événement. Istanbul pourrait être choisie pour accueillir la finale à une date ultérieure », a révélé The New York Times. Wait & see.<