Comment faire pour mener à terme les différentes saisons de football ? C’est la question qui hante les différentes instances. Chaque semaine qui passe réduit la marge de manœuvre. Surtout pour l’UEFA et sa Ligue des Champions. Il reste éventuellement un total de 17 matchs à faire jouer dans l’épreuve et la structure footballistique suprême au Vieux Continent risque de revoir son mode de compétition.


Que fera l’UEFA ? Telle est la question. Deux réunions sont prévues pour mardi et jeudi prochains afin d’essayer de dégager un plan de sauvetage. C’est, en tout cas, ce qu’elle a annoncé il y a deux jours évoquant une « séance d’information à l’intention des secrétaires généraux des 55 associations membres de l’UEFA » qui se tiendra mardi dans l’optique d’étudier « les développements qui concernent les compétitions nationales et les compétitions européennes ». Deux jours plus tard, « le comité exécutif de l’UEFA se réunira par vidéoconférence jeudi 23 avril pour faire le point de la situation et discuter des derniers développements concernant l’impact de la pandémie de coronavirus sur le football européen », pouvait-on lire dans le communiqué. ça sera les étapes avant de prendre une éventuelle décision quant à la reprise de la LDC (C1) mais aussi la Ligue Europe (C3). La mise est grosse pour Aleksander Čeferin, patron de l’UEFA, est son bureau.

Finish en une semaine chrono ?
En tout cas, il faut savoir que la structure que gère le Slovène devra aussi recueillir les avis des membres de l’Association européenne des clubs (ECA) et des représentants des Ligues organisatrices des grands championnats nationaux. La suite de la C1 et la C3 devra aussi considérer le calendrier de reprise dans les différentes ligues.
A ce sujet, et d’après la BBC, l’UEFA a déjà élaboré deux cas de figures qui sont complètement différents l’un de l’autre. Il faudra choisir entre maintenir le format habituel avec la phase de la mort subite en aller-retour ou faire une véritable révolution qui matcherait avec les actuelles circonstances. Dans le deuxième plan d’action, il s’agirait de jouer le reste de la compétition dans un délai express d’une semaine et sur un seul match.

La finale fixée au 29 août ?
Cela devrait se faire après avoir bouclé les différents championnats en Europe. Et ça sera, probablement, vers la fin mai. La finale devrait se jouer le 29 du mois en question. Pour le lieu, il sera maintenu à Istanbul (Turquie). Pour ce qui est la seconde épreuve elle se tiendrait trois jours plus tôt à Gdansk (Pologne).
Pour l’instant, cela n’est que spéculations. Tout reste tributaire des paramètres sanitaires mais aussi de la suite qui sera donnée aux différents challenges nationaux.
Ce glissement du calendrier impactera aussi sur la prochaine édition qui ne devrait débuter qu’au mois d’octobre 2021. C’est pour dire que l’onde de choc de cet arrêt contraignant se prolongera dans le temps. n