Recrue phare du Paris Saint-Germain lors du dernier mercato estival après 21 ans passés à Barcelone, Lionel Messi déchaîne les passions, impressionne par son talent et n’a cessé, tout au long de sa carrière, de faire trembler les défenses adversaires. À ce titre, les qualificatifs pour décrire le génie de la Pulga ne manquent pas. Sextuple Ballon d’Or et en lice pour décrocher, à nouveau, ce prestigieux trophée le 29 novembre prochain, l’Argentin était déjà considéré comme un génie dès son plus jeune âge.
Dans un numéro de Transversales intitulé «Leo, le film» et diffusé vendredi soir sur RMC Sport 1, une incroyable anecdote sur le natif de Rosario symbolise d’ailleurs tout l’amour qu’il porte pour le ballon rond. Débutant dans les équipes de jeunes du club des Newell’s Old Boys avant de rejoindre la Catalogne à l’âge de 13 ans, Leo Messi a gagné ses premiers titres en Argentine, parfois au prix de sacrifices pour le moins étonnant : «il y a un club à Rosario qui s’appelle le Deportivo Rosario. C’est juste à côté de chez Leo», raconte ainsi Enrique Dominguez, l’un des premiers entraîneurs de Lionel Messi.
«Il devait jouer une finale face à eux et toute la famille était partie au stade. Ils n’avaient pas réalisé que Leo était resté dans la salle de bain. Il était coincé à l’intérieur ! Newell’s perdait et Messi n’était toujours pas là». Bloqué et soucieux d’aller jouer cette finale, où chacun des vainqueurs remportait un vélo, le jeune Lionel Messi s’est alors démené pour quitter cette salle de bain : «il a cassé la fenêtre et s’est coupé la main», se souvient Carlos Morales, un autre des premiers entraîneurs de Messi en Argentine avant qu’Enrique Dominguez n’ajoute : «il a couru comme un fou jusqu’au stade. Il est entré en jeu et… ils ont gagné le tournoi. Tous les enfants s’en souviennent car ils ont tous gagné un vélo». L’instinct du compétiteur dès le plus jeune âge…