Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, a mis fin aux fonctions du Directeur général de la Société des eaux et d’assainissement d’Alger (Seaal), ainsi que de 26 directeurs d’unités de wilaya de l’Algérienne des eaux (ADE), a indiqué mercredi un communiqué du ministère. “Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, a procédé hier mardi, à une série de limogeages à la tête de structures importantes, responsables de la gestion du service public de l’eau”, selon le document. De de fait, Arezki Berraki a décidé de mettre fin aux fonctions du Directeur général de la Société des eaux et d’assainissement d’Alger (Seaal), ainsi que plusieurs de ses cadres dirigeants, souligne le ministère. “La décision a été prise suite à une large opération d’inspection et d’évaluation, notamment après les perturbations enregistrées lors des deux jours de l’Aïd El Adha”, a expliqué la même source. “Suite à un rapport de l’inspection générale du ministère des Ressources en eau, qui a mené une enquête approfondie, il a été établi que les perturbations et insuffisances dans les wilayas d’Alger et de Tipaza étaient dues, dans une large mesure, à la mauvaise gestion”, ajoute le communiqué. Par ailleurs, 26 directeurs d’unités de wilaya de l’Algérienne des eaux (ADE) ont été relevés de leurs fonctions, ajoute la même source, précisant que “la décision est intervenue après un long processus d’évaluation”. Expliquant que des indicateurs de performances ont été définis et communiqués à l’ensemble des responsables concernés février dernier, le ministère a expliqué qu’après une série de réunions et d’évaluation menées par une commission ministérielle, “des manquements importants” ont été relevés dans la gestion service public de l’eau dans 26 wilayas du pays.