Alors que les vols entre l’Espagne et l’Italie ont été suspendus en raison du coronavirus, l’AS Rome a annoncé, hier, qu’elle ne se rendrait pas à Séville pour son 8e de finale de Ligue Europa, «faute d’accord” avec les autorités locales. L’UEFA devrait rapidement communiquer sur le sujet.
L’AS Rome a annoncé hier qu’elle ne partirait pas en Espagne pour son match de Ligue Europa prévu ce soir à Séville, les autorités espagnoles n’ayant pas autorisé l’atterrissage de son vol, alors que le coronavirus progresse dans les deux pays. «Plus de détails seront donnés par l’UEFA», a ajouté la Roma. Le match, comptant pour les 8es de finale aller de Ligue Europa, était programmé jeudi à 18h55.
Une autre rencontre entre clubs espagnol et italien est prévue aujourd’hui. Les Espagnols de Getafe doivent en effet jouer à Milan face à l’Inter. Mais le président de Getafe, Angel Torres, a annoncé mardi que son club ne se rendrait pas en Lombardie, assurant même être prêt à «perdre le match». «Nous avons demandé à l’UEFA de chercher une alternative à Milan. Nous ne voulons pas pénétrer dans un foyer du coronavirus, nous n’y sommes pas obligés», a expliqué Angel Torres dans une interview à la radio Onda Cero. Mardi, l’Espagne a interdit du 11 au 25 mars tous les «vols directs entre tout aéroport situé en Italie et tout aéroport situé en Espagne».