Le tirage au sort des 1/8 de finale de Ligue des Champions UEFA s’est déroulé hier à Nyon (Suisse). Les huit affiches de ce tour sont connues. En plus des explosifs Liverpool – Real Madrid et Paris Saint-Germain – Bayern Munich, il y a les rencontres de nos deux Algériens Ismaël Bennacer et Riyad Mahrez tous les deux qualifiés pour cette étape avec l’AC Milan et Manchester City dans l’ordre. Les clubs de nos deux Fennecs ont évité les gros morceaux, puisque les Milanais joueront un Tottenham Hotspurs qui ne va pas super bien et que les Mancuniens défieront le RB Leipzig, un outsider.

Par Mohamed Touileb
Ça aurait pu être pire. Mais la main d’Altintop, qui a tiré les boules, n’était pas lourde pour nos Dz. Certes, à ce tour, il n’y a que des adversaires de qualités. Mais certains sont moins dangereux et plus jouables que d’autres. Notamment pour Manchester City qui aspire à aller le plus loin possible dans une épreuve qui fait partie de ses objectifs majeurs depuis que le club a été acheté par les Emiratis.

Les Milanais ont un héritage à défendre
Finalistes puis demi-finaliste lors des deux précédentes éditions, les «Citizens» aspirent à rallier le prochain round afin de se rapprocher de la consécration. Pour cela, il faudra se défaire du RB Leipzig qui reste un club de seconde catégorie en Europe. Quand on sait que les «Skyblues» auraient pu tomber sur le Paris Saint-Germain de Lionel Messi, Mbappé et Neymar, on peut penser que Pep Guardiola a soufflé un bon coup au moment de voir l’identité du prochain écueil. C’est le cas aussi pour Bennacer et l’AC Milan qui devront se défaire de Tottenham Hotspurs qui ne pètent pas vraiment la forme. Les Milanais semblent avoir des qualités pour reconquérir un peu de leur lustre européen. Eux qui retrouvent ce stade du tournoi après 9 ans d’absence. Pas vraiment rassurants lors de la phase de poules avec une double-défaite (0-2 et 3-0) face à Chelsea, l’autre club de Londres, les «Rossoneri» peuvent montrer qu’ils sont en mesure d’assurer leur héritage dans la C1.

Remake de finale 2022 et danger pour le PSG
Par ailleurs, les six autres duels du «top 16» promettent du spectacle. Il y a notamment les deux affrontements entre Liverpool et le Real Madrid ainsi que celui qui mettra aux prises le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich. Il y aura de la revanche dans l’air pour la première explication sachant que c’est le remake de la finale de la dernière séquence de LDC. Lorsque les Madrilènes en affronté les Liverpuldiens en tant que tenant du titre, ils se sont toujours imposés. Pour ce qui du duel Franco-Allemand, on peut penser que les Parisiens seront sérieusement testés face aux Bavarois qui ont leur traditions dans ce challenge. L’examen sera tout autre pour Messi & cie par rapport aux matchs du premier tour où ils avaient affrontés le Benfica, Maccabi Haïfa et une Juventus Turin à la dérive. Le risque de quitter prématurément l’aventure pour les Franciliens est conséquent.

Le Naples SSC en cheval noir
Dans les autres matchs, il faudra grader un œil sur la surprenante formation du Napoli SSC qui réalise un début de saison remarquable. Les Italiens joueront l’Eintracht Frankfort. Pour sa part, l’Inter Milan se mesurera au FC Porto alors que le FC Bruges et le Borussia Dortmund auront respectivement le Benfica Lisbonne et Chelsea au menu. D’ici le mois de février, beaucoup de données peuvent changer pour tous les prétendants. Les matchs ‘’aller‘’ se joueront les mardi 14 et mercredi 15 février puis mardi 21 et mercredi 22 février. Quant à la seconde manche, elle est prévue pour mardi 7 et mercredi 8 mars puis mardi 14 et mercredi 15 mars. <