Pour les retardataires, c’est la dernière occasion de sauver la peau en Ligue des Champions UEFA. C’est le cas pour le FC Barcelone qui a besoin d’un véritable alignement des astres pour rester en vie. En appel chez le Bayern Munich (20h), les Barcelonais devront s’imposer pour passer directement. La mission est des plus compliquées dans un groupe «E» où le Benfica Lisbonne, hôte du Dynamo Kiev à la même heure, peut aussi se qualifier.

Par Mohamed Touileb
La dernière fois que les Barcelonais n’ont pas pu passer le premier écrémage était lors de la saison 1998-1999. Cela fait bien longtemps que les Catalans ne se sont pas retrouvés dans une posture aussi délicate sur le plan européen. C’est pour dire qu’il joue gros ce soir chez les Bavarois, leaders avec 15 points et déjà assurés d’animer la prochaine étape, qui les avaient étrillés 8 à 2 le 14 août 2020 en quarts de finale de la compétition jouée à Lisbonne sous forme de Final 8.
Le traumatisme est à effacer. Mais ce n’est pas évident tant les Allemands sont restés aussi constants que l’époque alors que le football des Espagnol s’est délité en plus d’avoir enregistré le départ de Lionel Messi. En tout cas, pour ce soir à l’Allianz Arena, la partie se jouera à huis clos en raison de la situation sanitaire liée au Coronavirus en Allemagne. Le Barça (2e, 7 points/-4) peut se qualifier dans deux cas de figure : une victoire lui offrira le ticket pour les 1/8 directement ou un nul si jamais le Benfica (3e, 5 points/-4) gagne par moins de 4 buts à 0, fait nul ou perd.

Mandi et Villarreal testés à Bergame
Comme les Munichois, Manchester United (1er, 10 points) a réservé son strapontin dans le «Top 16» avec la certitude de terminer premier du quartet «F». Le deuxième sésame se joue entre le Villareal d’Aïssa Mandi, qui devrait débuter sur le banc, et l’Atalanta Bergame (3e, 6 points). Les deux équipes se retrouveront (20h) en Italie pour une rencontre vitale.
Si le nul suffit aux Espagnols, les Italiens sont obligés de s’imposer pour passer devant. Avec une attaque qui a marqué 23 buts lors des 10 dernières rencontres sans en perdre aucune (ils restent sur 3 succès e suite), les Bergamasque ont des chances de repasser devant. Au même moment, les Mancuniens, emmenés par Cristiano Ronaldo, buteur lors de chacun des 5 premiers matchs (6 réalisations), seront hôte des Young Boys (4e, 3 points).
Les «Red Devils», surpris pour leurs débuts par les Suisses, auront une revanche à prendre. L’insatiable CR7 cherchera forcément à soigner ses statistiques et consolider son statut de buteur historique de l’épreuve avec 140 pions inscrits jusque-là.
Groupe G : la lutte ferraillée !
Si dans les poules précitées, il ne reste qu’un «pass» en jeu, dans le quatuor «G», les 4 équipes peuvent toujours se qualifier. L’avantage sera pour les hôtes du jour à savoir le VfL Wolfsburg (4e, 5 points) et le RB Salzburg (2e, 7 points) qui accueilleront Lille OSC (1er, 8 points) et le FC Séville (3e, 6 points) dans l’ordre. Les Lillois auront besoin d’un nul pour passer au même titre que Salzburg. Quant aux Sévillans et Wolfsbourgeois, ils n’ont pas d’autres choix que d’empocher les trois points pour étendre la campagne européenne. Vous l’aurez compris, s’il y a un quartet qui procurera l’ascenseur émotionnel ce soir, c’est bien celui-là.

Chelsea – Juventus Duel à distance pour les commandes
Pour finir, dans le quartet «H», les deux places qualificatives ont trouvé preneurs. Il s’agit de Chelsea et Juventus Turin qui ont récolté 12 points chacun. Pour l ‘instant, c’est les Anglais qui sont premiers grâce à leur succès 4 buts à 0 à domicile face aux «Juventini» lors de la précédente journée.
Il est clair que les deux équipes chercheront à terminer devant pour éviter d’affronter un gros morceau dès la prochaine étape. En évoluant à Turin, la Vieille Dame a de grandes chances de dominer le malheureux Malmö qui n’a pris qu’un point sur 15 possibles. De son côté, Chelsea jouera dans le froid de Saint-Pétersbourg face au Zenith. Probablement, les «Blues», champions d’Europe en titre, risquent de lâcher du lest en Russie. Ce qui profiterait aux Transalpins.

Programme de la soirée :
Groupe E :
Bayern Munich – FC Barcelone (20h)
Benfica Lisbonne – Dynamo Kiev (20h)
Groupe F :
Atalanta Bergame – Villareal (Mandi) (20h)
Manchester United – Young Boys (20h)
Groupe G :
RB Salzburg – FC Séville (20h)
VfL Wolfsburg – Lille OSC (20h)
Groupe H :
Zenith Saint-Pétersbourg – Chelsea (18h45)
Juventus – Malmö (18h45)