Le FC Barcelone commençait déjà à aller mal et le départ de Lionel Messi vers le Paris Saint-Germain n’a pas arrangé les choses. Mal en point en Liga (9es), les Barcelonais n’ont plus le droit à l’erreur en Ligue des Champions. Pour la 4e journée, ils auront un déplacement périlleux à négocier en Ukraine pour donner la réplique au Dynamo Kiev. Ce dernier est considéré comme l’équipe la plus faible du groupe «E» où le Bayern Munich et le Benfica Lisbonne sont également recensés. Ces deux-là s’expliqueraient en Allemagne à la même heure (21h).

Par Mohamed Touileb
Pour se relancer dans une poule où ils sont 3es (3 points) derrière les Lisboètes (4 points) et le Bavarois (9 points), les Blaugrana devront s’imposer et espérer que les Allemands fassent le plein en réception du Portugais. Un autre scénario que celui-là mettrait l’avenir européen des Catalans en grand danger. Pour ce voyage, les Espagnols devront composer sans Ansu Fati, Frenkie De Jong, Jordi Alba et Sergio Agüero qui seront indisponibles pour ce match.
Ainsi, Sergi Barjuan, désigné entraîneur intérimaire après le licenciement de Ronaldo Koeman, aura une mission difficile. Le nul (1-1) concédé à domicile face à Alavès samedi pour sa première en Liga n’est pas fait pour soigner le moral avant cette empoignade dans la capitale ukrainienne.

Man. United pour confirmer le réveil
Dans le quartet «F», les jeux sont serrés. Les 4 équipes se tiennent à 3 points. Manchester United (1er, 6 points) ira donner la réplique à l’Atalanta Bergame (3e, 4 points) en Italie. Les Mancuniens, qui traversent une sacrée zone de turbulences sous la houlette d’Ole Gunnar Solskjær, peuvent toujours compter sur Cristiano Ronaldo.
Le quintuple Ballon d’Or a marqué dans chacune des 3 premières sorties en C1 et a offert 6 points au club avec des buts victorieux dans les derniers instants du match dont celui face à ces mêmes Bergamasques il y a deux semaines à Old Trafford (3-2). Le Lusitanien sera de retour en Italie où il a joué 3 ans avec la Juventus. C’est dire qu’il connaît bien le stade de la «DEA» et ses coéquipiers compteront sur lui pour qu’il joue le guide vers la victoire. Dans l‘autre match du groupe, le Villareal (2e, 4 points) d’Aïssa Mandi, annoncé comme remplaçant, sera hôte des Young Boys de Berne (4e, 3 points). Les unités sont précieuses dans cette poule.

La Juventus et Chelsea déjà qualifiés ?
Si le suspense va durer dans le quatuor «F», il pourrait être tué dès ce soir dans le «H». En effet, la Juventus Turin (1ère, 9 points) et Chelsea (2e, 6 points) peuvent valider leurs billets pour les huitièmes du tournoi. Pour cela, les «Juventini» auront à l’emporter en réception du Zenit Saint-Pétersbourg (21h). La mission sera la même pour les Londoniens en appel en Suède chez Malmö (18h45).
In fine, dans le groupe «G», le FC Séville (2e, 3 points) et le VfL Wolfsburg (4e, 2 points) accueilleront le Red Bull Salzburg (1er, 7 points) et Lille OSC (3e, 2 points) dans l’ordre. Tout reste à faire dans ce quatuor même si les Salzbourgeois semblent bien placés pour se qualifier.

Programme de la soirée européenne
Groupe E :
Bayern Munich – Benfica Lisbonne (21h)
Dynamo Kiev – FC Barcelone (21h)

Groupe F :
Atalanta Bergame – Manchester United (21h)
Villareal – Young Boys (21h)

Groupe G :
VfL Wolfsburg – RD Salzbourg (18h45)
FC Séville – Lille OSC (21h)

Groupe H :
Malmö FC – Chelsea (18h45)
Juventus – Zenit Saint-Pétersbourg