À l’heure du retour de la plus prestigieuse des compétitions, place au rapport de force. Les huitièmes de final retour de la ligue des champions s’achèveront ce soir. Parmi les matchs restants, le FC Barcelone défie le SSC Naples (20h00). Les vice-champions de la Liga ont-ils leurs destins en mains ? Lionel Messi et ses coéquipiers sont prévenus, Naples ne fera pas dans l’approximation. Les protégés de Gennaro Gattuso ont décroché un nul à domicile (1/1) à l’aller contre les catalans. Plusieurs mois se sont écoulés depuis cette rencontre et les deux équipes se présentent avec des formes différentes. Dans une forme pas très étincelante (4 victoires et 4 défaites), les coéquipiers de Dries Mertens ont toutefois réussi à tenir tête au FC Barcelone. Depuis lors, tout va beaucoup mieux pour le club italien qui a récupéré de nombreux joueurs blessés. Les poulains de Gennaro Gattuso ont ensuite réussi à éliminer l’Inter Milan en demi-finale de la coupe d’Italie pour accéder à la finale. Ils ont alors conclu en beauté en battant la Juventus de Cristiano Ronaldo pour s’offrir un nouveau trophée.
Naples dans la peau d’outsider
Par la même occasion, les Bleu et Blanc ont sécurisé leur place en vue de la prochaine UEFA Europa League. La fin du championnat a été toutefois compliquée pour les Napolitains avec 3 victoires et 2 nuls lors des derniers matchs. Ils pourront se targuer d’avoir défait une solide équipe de la Lazio (3-1) lors de la dernière journée. C’est donc en confiance mais dans la peau d’outsider que Naples se frottera au club espagnol. Le coach italien abonde dans ce sens et qualifie de défi la rencontre de ce soir. Néanmoins, il se veut optimiste et croit en les chances de ses coéquipiers face à l’équipe de Setién. Le FC Barcelone aborde cette rencontre avec une pression peu habituelle. En effet, la Champions League est la seule chance de l’équipe d’éviter une saison sans trophée. Cela n’était plus arrivé depuis la saison 2013-2014. Un sacré tremblement de terre sur la planète football en perspective. Heureusement, la bande à Quique Setién possède dans son rang Lionel Messi. Le génialissime argentin a réalisé une nouvelle saison exceptionnelle avec 25 buts et 21 passes décisives (record) en liga. Il sera indéniablement la pièce maîtresse du dispositif blaugrana pour passer les napolitains.
La machine catalane
prête à enclencher
Si le Barça dispose de l’avantage sur le papier, il faudra rappeler l’absence notoire de quelques cadres. Arthuro Vidal et Sergio Busquets, tous sanctionnés d’un carton jaune sont ainsi suspendus pour la rencontre. À cela s’ajoute l’indisponibilité de Samuel Umtiti et les conflits de Arthur avec le club. Une vague d’absence mais qui sera atténuée par les retours d’Ousmane Dembélé et Antoine Griezmann. Dans le vestiaire, la confiance et la sérénité semblent toutefois de mise. Le club catalan évoluera sur ses installations et dispose de l’avantage du but inscrit à l’extérieur. Avec tout cela, on voit mal comment Naples pourrait disposer du FC Barcelone.Tous deux invaincus depuis le début de la campagne, Napolitains et Barcelonais se retrouvent à un tournant décisif. Si les italiens n’ont rien à perdre, les Barcelonais jouent leurs saisons sur cette compétition. n