Ça ne sera pas au meilleur des deux rencontres, mais sur un match sec que l’Atalanta Bergame et le Paris Saint-Germain se disputeront une place dans le dernier carré de la Ligue des Champions. Une explication qui se tiendra ce soir (20h00) à l’Estadio de la Luz de Benfica (Lisbonne). Pour rappel, l’UEFA avait, contexte sanitaire lié au Coronavirus oblige, décidé de poursuivre l’édition 2019-2020 de la C1 en modifiant le mode de compétition et optant pour la formule du « Final 8 » qu’abrita le Portugal.

Le duel franco-italien reste relativement ouvert compte tenu de la qualité des deux prétendants pour le carré d’as de la plus prestigieuse des compétitions européennes. D’un côté, il y a le PSG qui s’était défait du Borussia Dortmund en 1/8 de finale. De l’autre, il y a les sensationnels Bergamotes qui ont surpris tout le monde avec leur esprit très offensif (meilleure attaque de Serie A avec 98 buts) et football porté vers l’avant. Tout le contraire de la réputation du jeu en Italie habituellement basé sur l’assise défensive.
A partir de là, cette « schizophrénie » footballistique de l’équipe transalpine présente une imprévisibilité qui menace le parcours des Parisiens obligés de composer sans Marco Verratti blessé (contusion au mollet droit). D’ailleurs, le milieu de terrain n’a même pas fait le voyage à Lisbonne où ses coéquipiers ont atterri samedi dernier. Le « Petit Hibou », qui restait sur une grosse prestation en Coupe de la Ligue face à l’Olympique lyonnais, serait même forfait pour le restant de la LDC.

Gasperini craint Mbappé
En revanche, Kylian Mbappé, touché à la cheville contre l’AS Saint-Etienne lors de la finale de la Coupe du France disputée le 24 juillet dernier, était parmi les joueurs qui ont foulé le sol portugais. L’international français avait fait la une des journaux au lendemain de la 13e consécration dans la Coupe nationale. Beaucoup croyaient que le prodigieux attaquant devait tirer un trait sur ce quart de finale importantissime. Mais il s’est rétabli plus vite que prévu et pourrait être de la partie.
Cela peut changer la donne aux yeux de l’entraîneur bergamasque Gian Piero Gasperini. Le technicien italien ne s’en cache pas et a déclaré que : « quand j’ai su qu’il était blessé, j’ai tout de suite dit que j’étais désolé qu’il soit blessé, et c’est vrai. Mais j’espère qu’il ne sera pas sur le terrain (rires) ! Je ne vais pas faire l’hypocrite. Je suis navré, parce que quand un joueur se fait mal, c’est quelque chose qui me désole. Mais pour nous, c’est évident que ce serait mieux sans lui.»

Spectacle promis
Le driver de la « Dea » devra aussi faire sans son gardien titulaire Pierluigi Gollini, qui souffre du genou droit, et -surtout- avec la défection de son attaquant vedette Josip Illic, auteur d’une quadruplé lors du 1/8 de finale « retour » chez le FC Valence, souffrant sur le plan psychologique. Un autre coup dur sachant le potentiel offensif des Français, qui n’ont jamais passé l’écueil des 1/4 sous la direction qatarie, avec les Neymar et Icardi ajoutés à la possible présence de Mbappé. Même si les derniers échos laissent croire que Thomas Tuchel ne veut pas prendre de risque majeur avec son poulain afin qu’il ne rechute pas.
Comme son homologue, l’entraîneur allemand a des craintes quand il évoque la qualité de l’Atalanta. « Cette équipe a un style totalement unique. Elle aime attaquer avec tous les joueurs capables d’avancer, ils courent tous après le ballon. Leur N°10, Gomez, est toujours très libre dans ses mouvements. Il essaie toujours de combiner avec un autre joueur dans les petits espaces. Ils aiment jouer des deux côtés avec leurs ailiers, centrer, ou frapper de loin. (…) On sait que ça va être très difficile contre eux », estime-t-il. Ce qui est certain, c’est que, sur un match, les deux camps joueront leurs chances à fond. Surtout pour un sésame dans le « Final 4 » où du beau monde sera réuni. Au vu du potentiel devant, les filets risquent fortement de trembler ce soir. Et pas qu’une seule fois. n

Programme des quarts de finale (20h):
Mercredi 12 août, stade du Benfica :
Atalanta Bergame (Ita) – Paris Saint-Germain (Fra)
Jeudi 13 août, stade Alvalade : RB Leipzig (All) – Atlético Madrid (Esp)
Vendredi 14 août, stade du Benfica :
Manchester City (Ang) – Olympique Lyonnais (Fra)
Samedi 15 août, stade Alvalade :
FC Barcelone (Esp) – Bayern Munich (All)