Opposé à Chelsea à Londres pour le « compte » de la demi-finale retour de Ligue des Champions UEFA, le Real Madrid devra marquer ce soir (20h). Après avoir concédé le nul (1-1) à domicile il y a 8 jours, les Madrilènes se retrouvent virtuellement éliminés de la C1.

Par Mohamed Touileb
Le but inscrit à l’extérieur par Christian Pulišić met pour les Londoniens devant dans la course vers la finale qui se tiendra le 29 du mois en cours à Istanbul (Turquie). Ainsi, les Espagnols devront refaire leur retard en gagnant ou en signant, au minimum, un nul 1 partout (toute autre score de parité les qualifie directement) pour décrocher les prolongations contre un adversaire qui n’a perdu que 2 de ses 24 dernières rencontres toutes compétitions confondues.
Malgré la petite contreperformance à domicile lors de la première manche dans la capitale d’Espagne, Zinedine Zidane ne s’était pas avoué vaincu : « Nous sommes encore en vie et nous n’avons qu’un objectif avant ce match retour : gagner », a lâché l’entraîneur de la « Casa Blanca ». En effet, le superbe but égalisateur de Karim Benzema, l’un des points forts de l’équipe, avait permis aux siens de rester dans le coup pour se qualifier à la 17e finale dans l’histoire de l’ogre ibérique.
Du 50/50
Les « Merengue », qui enregistrent le retour de Sergio Ramos dans l’axe de la défense pour cette sortie décisive, joueront leur va-tout pour confirmer leur statut de patrons de la C1 avec 13 couronnements. Le comeback du défenseur peut s’avérer décisif. Surtout quand on sait que l’actuel second de la Liga reste sur une série de 19 rencontres sans défaite, toutes épreuves réunies. Ce soir, l’adversaire sera de qualité. Il s’agit du quatrième de la Premier League finaliste de la FA Cup. Pour cela, les coéquipiers de Toni Kroos, devront enfiler le bleu de chauffe s’ils veulent postuler pour régner sur l’Europe en fin du mois et succéder au Bayern Munich. La tâche sera délicate compte tenu du bilan des Ibériques en phase à élimination directe contre les adversaires Anglais : neuf qualifications pour cinq éliminations. Quant aux « Blues », ils ont survécu cinq fois sur neuf après avoir fait match nul à l’extérieur au match « aller ». Comme le score, on est dans les eaux du 50/50.

Les passifs des deux prétendants
Par ailleurs, on peut noter que le Real Madrid ne s’est qualifié que deux fois sur neuf après avoir fait match nul à domicile au match aller en compétitions UEFA. La victime était… anglaise : Manchester United en UEFA Champions League : en 1999/2000 (0-0/3-2) puis en 2012/13 (1-1/2-1). Toutefois, on soulignera que la formation 13 fois championne d’Europe a remporté ses trois dernières demi-finales après avoir perdu cinq des six précédentes. L’équipe comptait Cristiano Ronaldo, buteur historique de l’épreuve (134 pions) aujourd’hui à la Juventus Turin. Dans le camp en face, on retrouve un Chelsea complètement métamorphosé depuisla venue de Thomas Tuchel, invaincu en carrière contre les clubs d’Espagne (3 victoires et 4 nuls). Le technicien allemand a, rappelons-le, emmené le Paris Saint-Germain en finale lors de la dernière édition. L’assemblage de toutes ces données rend cette explication indécise. Tout reste à faire pour les deux homologues du soir.