Le CR Bélouizdad, champion d’Algérie en titre, et l’Entente de Sétif, vice-championne d’Algérie, ont réussi à se qualifier aux 16es de finale de la Ligue des champions en battant respectivement en match retour du Tour préliminaire de cette compétition l’équipe nigériane d’Akwa United (2-0) et l’équipe gambienne du FC Fortune (3-0 et 5-4 aux tab).

Par Saïd B.
Sur la pelouse du stade de Bologhine, où le CRB a accueilli le club nigérian d’Akwa United, les Rouge et Blanc ont eu bien des difficultés pour passer le cap du tour préliminaire de cette prestigieuse compétition.
Battus, par la plus petite des marges (1-0), à Oyo, il y a une semaine, les joueurs du Chabab, coachés par le duo Bekhti-Sebaa, après le départ du coach serbe Zoran Manojlovic, ont d’emblée affiché leur détermination à revenir au score et surtout se qualifier. Remonter un but paraissait bien facile mais, sur cette pelouse du stade Omar-Hamadi de Bologhine, Khalfallah et ses coéquipiers n’ont pu trouver la faille à la formation nigériane bien regroupée en défense autour du duo Okafor-Yakubu.
Pourtant Khalfallah est le premier à rater la première occasion à la deuxième minute du jeu. Par la suite, Tabti sert sur corner Bouchar qui reprend de la tête, mais la balle passe légèrement à côté de la cage du gardien de but Adwale Sunday (14’). Selmi (24’), Merzougui (30’) et Belkhiter (33’) ont également raté l’occasion d’ouvrir la marque. La mi-temps est sifflée sur le score de parité de zéro partout qui arrange parfaitement l’équipe adverse. De retour des vestiaires, les joueurs du CRB reprennent la maîtrise de la partie, mais peinent à transformer les occasions en buts. C’est le cas, notamment de Belkhiter qui rate son tir (48’) et Khalfallah, par la suite, seul face au gardien le rate aussi (50’).
Il fallait donc attendre la 73e minute du jeu pour voir enfin cet insaisissable Khalfallah bien récompensé par un but, soulageant tout le camp des Bélouizdadis.
Encouragés par ce but égalisateur, après le but concédé au Nigéria, les joueurs du Chabab multiplient les rushs et sur une belle action, Selmi obtient un penalty. Nessakh se fait alors un plaisir de marquer le second but qui offre la qualification aux Rouge et Blanc aux 16es de finale de cette prestigieuse compétition.
Les Bélouizdadis rencontreront au prochain tour le club ivoirien de l’ASEC Mimosas.
Exploit de l’ES Sétif
Le second représentant algérien dans cette Ligue des champions, l’Entente de Sétif, s’est aussi difficilement qualifié aux seizièmes de finale face à une bonne équipe du FC fortune de Gambie.
Et la tâche des joueurs du coach tunisien Kouki était plus difficile que celle des Bélouizdadis, dans la mesure où ils ont lourdement perdu au match aller à Banjul (3-0).
Les Sétifiens ont dominé leurs vis-à-vis et voient un défenseur gambien ouvrir la marque à leur profit alors qu’on était à peine à la troisième minute de jeu.
Ainsi avec ce but marqué par Mustapha Kachaf contre son camp, les Sétifiens prennent plus confiance pour remonter deux autres buts et ainsi égaliser, par rapport à la défaite concédée au match aller (3-0).
La pression des Sétifiens a apporté son fruit à la 20e minute de jeu lorsque Benayad, le nouveau venu chez les Sétifiens au mercato, a réussi à doubler la mise pour l’Entente de Sétif. L’expérience de Djabou, Khalfallah et autres Djahnit et Deghmoum a bien permis à Sétif de réussir cette « remontada » de 3 buts à la suite de la troisième réalisation réussie par Djabou à la 69e minute de jeu.
Cherchant un quatrième but pour en finir, les Sétifiens n’ont pu le réussir faute de condition physique après la grande débauche d’énergie en seconde période.
Il fallait donc aller à la fatidique séance des tirs au but pour connaître le qualifié au prochain tour de ce match.
Et c’est finalement les Sétifiens qui réussissent à marquer 5 tirs contre 4 seulement pour le FC Fortune.
Sétif est qualifiée aux seizièmes de finale de la Ligue des champions où l’équipe rencontrera le club mauritanien le FC Nouadhibou (Mauritanie). n