Hier, à 10 heures du matin, la délégation du CR Bélouizdad, qui a enregistré une courte défaite, la veille, face au club nigérian d’Akwa United (1-0) en match aller des préliminaires de la Ligue des champions, attendait l’avion pour un retour vers le pays.

Par Saïd B.
En effet, l’avion qui devait les transporter d’abord de la ville d’Oyo vers la capitale Abuja, avant de reprendre leur vol pour revenir à Alger, a été programmé à 8 heures mais a enregistré un retard sans que les membres de la délégation n’en sachent la cause.
Ceci dit, le staff technique du Chabab entame donc dès ce mardi la préparation du match retour décisif prévu la semaine prochaine à Alger. Comme l’a si bien indiqué le coach actuel du Chabab, Bakhti, en attendant la nomination d’un coach principal chez les Rouge et Blanc, «nous devons prendre en considération les points faibles et les points forts de cette équipe d’Akwa United pour bien préparer le match retour afin d’arracher la qualification au prochain tour de cette compétition continentale». D’ailleurs, Bakhti et son staff se doivent aussi de renforcer les points forts de l’équipe, en ce début de saison, compte tenu de la bonne impression laissée en terre nigériane.
En effet, les joueurs du Chabab ont montré une très bonne entente entre eux et surtout une très bonne solidarité durant la partie. Ce qui a fait leur force en tenant jusqu’à trois minutes de la fin de la partie pour enregistrer ce but assassin de Friday Ubong, dans ce premier match disputé dimanche après-midi au Stade Godswill d’Uyo, pour le compte du tour préliminaire aller de l’épreuve reine des compétitions continentales inter-clubs.
Ce résultat plus ou moins positif garde intactes les chances de qualification du Chabab, surtout que la semaine prochaine, il disputera le match retour décisif sur son propre terrain. En attendant, Bakhti va devoir, non seulement, préparer le groupe sur le plan technique et tactique, mais il doit aussi voir avec le préparateur physique pour remettre les joueurs d’aplomb afin de ne point flancher comme ils l’ont fait lors de la deuxième mi-temps du match de dimanche dernier. Et que Bakhti lui-même a reconnu à l’issue de la partie : «Les joueurs ont craqué sur le plan physique, où on a eu un coup de mou, et ont fléchi sur ce plan. C’est vraiment dommage.»
De plus, le staff technique doit revoir sa copie sur le plan offensif pour booster les joueurs et les faire bien travailler afin de ne point perdre des occasions de marquer comme ils l’ont fait lors du match aller. Mais, pour Bakhti, «il reste, tout de même, un match retour à disputer et nous avons des chances pour assurer notre qualification. On va donc bien préparer ce rendez-vous décisif», a conclu le coach du CR Bélouizdad. Après un premier match laborieux, les gars du Chabab de Belouizdad auront bien une semaine pour remettre de l’ordre dans les points faibles qu’ils ont relevés lors du premier match de la saison afin de progresser et surtout de se qualifier au prochain tour et montrer que le titre de champion d’Algérie n’a pas du tout été usurpé. Il y a aussi la confirmation de leurs bonnes dernières participations à cette compétition. Mais, cette année, avec le renfort de 11 nouveaux joueurs et surtout l’expérience des autres anciens, bien expérimentés dans cette prestigieuse compétition, les fans des Rouge et Blanc attendent de leurs joueurs, justement, de faire mieux que les années précédentes dans cette compétition continentale aussi prestigieuse qu’historique.

C’est aussi le rêve de tout Algérien, que cela soit bien clair aussi…
A noter enfin que ce match décisif sera arbitré, au stade Omar-Hamadi de Bologhine (Alger), par un trio libyen conduit par le directeur du jeu, Shiboub. <