«C’est la finale que tout le monde attendait.» En vacances au Brésil pour Noël, Neymar n’en oublie pas l’importance pour lui et pour le PSG du 8e de finale de Ligue des champions contre le Real Madrid en février-mars.

«Ça approche, ça approche. Ça va arriver vite. Nous nous préparons à jouer ce grand match», a déclaré samedi à la chaîne de télévision Globo le capitaine de la sélection brésilienne, après avoir participé à un match caritatif organisé près de Sao Paulo par son ami Nenê.
Pour le PSG, qui n’a jamais réussi à dépasser le stade des quarts de finale en C1 depuis l’arrivée des propriétaires qatariens, éliminer le Real, qui n’a plus chuté dans la compétition européenne depuis les demies de l’édition 2014-2015, serait un exploit. Or, c’est dans l’optique de gagner la Ligue des champions que les propriétaires ont déboursé au dernier mercato estival 222 millions d’euros pour faire venir Neymar du FC Barcelone et 180 millions pour attirer Kylian Mbappé de Monaco.