Finaliste de la dernière édition, Tottenham réalise un début d’exercice 2019-2020 en dents de scie. Cinquième de Premier League, le club londonien a terminé deuxième de son groupe de Ligue des Champions derrière le Bayern Munich et affronte Leipzig, ce soir, pour une place en quarts de finale. Les Spurs pourront-ils égaler le parcours de l’an dernier ?

L’expérience de José Mourinho
«Je pense que les premiers de groupe n’ont pas envie de jouer contre nous. Nous sommes l’un des plus forts deuxièmes», avait expliqué l’entraîneur portugais après la défaite contre le Bayern (1-3). Habitué de ce genre de déclarations et des matchs à enjeux, le technicien des Spurs reste un atout pour le club londonien en vue de la conquête d’un premier titre européen. Déjà vainqueur de la C1 à deux reprises avec Porto (2004) et l’Inter Milan (2010), le Special One peut une nouvelle fois créer la surprise.

Le retour d’Hugo Lloris
Après avoir été grièvement blessé au coude le 5 octobre dernier, le capitaine des Spurs est de retour. Depuis qu’il a repris sa place dans sa cage, le Français n’a connu aucune défaite jusqu’à présent. Le champion du Monde 2018, déjà décisif en Ligue des Champions la saison dernière, reste un atout indéniable pour José Mourinho.

Un recrutement intéressant…
Contrairement à l’an dernier, Tottenham dispose d’un effectif plus complet. Avec les arrivées de Tanguy Ndombele et de Giovani Lo Celso cet été et plus récemment celles de Seven Bergwijn et Gedson Fernandes, les Spurs se sont renforcés et ont une équipe capable de jouer sur différents tableaux.
… Mais des blessures importantes
Malgré ses recrues, Tottenham est frappé par la longue absence de Moussa Sissoko, opéré à un genou en janvier dernier et surtout celle d’Harry Kane, gravement touché au ischios. Sans son buteur, Tottenham est moins efficace offensivement. José Mourinho espère un retour de l’Anglais pour les deux dernières journées de Premier League. Il serait donc uniquement apte en cas de qualification en finale de C1.

Un manque de régularité
Avec déjà 8 défaites et 11 matchs nuls en 26 matchs de Premier League, Tottenham reste irrégulier cette saison et ne montre pas vraiment d’assurance dans le contenu des matchs, même quand le résultat est positif. L’état de forme pourrait plomber le parcours en LdC des Spurs.

L’inefficacité contre les gros
Cette saison, la grosse problématique du club londonien est son manque d’efficacité contre les équipes du haut de tableau. Si les hommes de Mourinho ont réussi à l’emporter contre Manchester City (2-0), ils ne comptent aucune autre victoire contre les écuries du Top 5. En Ligue des Champions, les Spurs restent sur deux revers contre le Bayern, 1-3 à l’Allianz Arena, et une valise 2-7 à Londres.