Ayant remporté chacun de ses trois derniers matches de compétitions de clubs de l’UEFA contre Paris, Manchester City, où l’international algérien Riadh Mahrez a été titularisé, n’a pu poursuivre sur cette dynamique des victoires, mardi, face à cette équipe parisienne avec le nouveau venu, l’international argentin, Lionel Messi, auteur de son premier but avec le PSG.

par Saïd B.
Sur la pelouse du Parc des Princes, le PSG a nettement battu Manchester City (2-0) en Ligue des champions, dans une soirée marquée par l’exploit du modeste Sheriff Tiraspol face au Real Madrid (2-1).
Paris et Messi triomphent face à Mahrez et Man City
Le Paris SG n’a pas raté l’occasion, en jouant à domicile, de gagner face à une bonne équipe de Manchester City (2-0). L’équipe parisienne et ses cinq « vedettes mondiales » dont Messi, recruté durant le mercato d’été, a donc enregistré sa première victoire dans ce groupe, après avoir été tenu en échec par le club belge de Bruges lors du match précédent. Les Parisiens ont bien débuté la partie en ouvrant d’ailleurs la marque dès la 8e minute du jeu par Idrissa Gana Gueye. Mahrez et ses coéquipiers ont, par la suite, mis beaucoup de pression dans le camp parisien, sans toutefois parvenir à niveler la marque. De retour des vestiaires, l’inévitable Argentin, Messi, effectue, l’entrée de la surface de réparation en une-deux avec Kylian Mbappé avant de planter le deuxième but du PSG (74e). Il s’agit du tout premier but de Messi sous ses nouvelles couleurs, chez les Parisiens. De son côté, le Club Bruges a confirmé son statut de trouble-fête en domptant le RB Leipzig 2-1, et talonne Paris en tête (4 pts), juste devant City (3 pts).

L’Atlético revient de loin, Liverpool facile
A San Siro, l’Atlético Madrid a pu arracher une belle victoire après avoir débuté la partie en étant mené au score, face à l’AC Milan avec le premier but d’Antoine Griezmann depuis son retour chez les « Colchoneros » (84e) avant que Luis Suarez ne réussisse à marquer le penalty (90e+7). A noter que les Milanais ont été réduits à dix, après l’exclusion de Franck Kessié, expulsé pour un deuxième carton jaune (30e). Dans l’autre match, Liverpool a fait respecter son statut en étrillant le FC Porto 5-1 au stade du Dragon, avec un doublé de Mohamed Salah (18e, 59e), une reprise de Sadio Mané tout seul au second poteau (45e) et un autre doublé signé Roberto Firmino (77e, 81e). Ce qui permet donc aux Reds (6 pts) de prendre seuls les commandes de la poule avant leur opposition de styles contre l’Atlético (4 pts).
Irrésistible Ajax
L’Ajax Amsterdam réussit un sans-faute. Après son premier succès face au Sporting Portugal (5-1), le club néerlandais a confirmé, mardi, avec un deuxième succès d’affilée, cette fois face au Besiktas Istanbul (2-0), où l’international algérien, Rachid Ghezzal, était absent pour blessure.
Et après son quadruplé inscrit pour ses grands débuts en C1 à Lisbonne, Sébastien Haller a de nouveau marqué : Steven Berghuis, auteur de l’ouverture du score (17e), a centré pour l’attaquant franco-ivoirien, qui a repris le ballon de près (43e). Ainsi l’Ajax reste au sommet du groupe C (6 pts), à égalité avec Dortmund, qui a dominé le Sporting 1-0 grâce à Donyell Malen (37e).
L’exploit du Sheriff à Madrid
e Real Madrid, club aux 13 sacres en Ligue des champions, a subi la loi du modeste Sheriff Tiraspol, néophyte dans la compétition et vainqueur 2-1 sur la mythique pelouse du stade Santiago-Bernabeu devant des supporters merengues stupéfaits. Ainsi, le champion de Moldavie, basé à Tiraspol, a réussi le plus grand exploit de son histoire en s’imposant face au Réal à la suite des buts de l’Ouzbek Jasur Jakhshibaev (25e) puis du Luxembourgeois Sébastien Thill (90e), alors que Karim Benzema avait égalisé sur penalty (65e). Et voilà le Sheriff seul en tête de poule avec 6 points, un sans-faute exceptionnel ! En Ukraine, en revanche, pas de vainqueur entre le Shakhtar et l’Inter Milan. Les deux derniers du groupe D se sont neutralisés sans but (0-0).