La JS Saoura débutera vendredi au stade du 20-août-1955 de Béchar (19h00) une expérience inédite en disputant la prestigieuse Ligue des champions africaine de football, neuf ans seulement après la création de cette formation qui en est à sa quatrième saison dans la cour des grands algérienne. Et pour son entrée en lice dans cette épreuve, le vice-champion d’Algérie la saison passée donnera la réplique aux Nigérians d’Enugu Rangers, en match aller du tour préliminaire. Un rendez-vous que toute la ville de Béchar attend avec impatience et pour lequel elle s’est mobilisée pour qu’il soit une totale réussite, nourrissant l’ambition de voir la JSS décrocher une victoire rassurante à même de la mettre à l’abri de toute mauvaise surprise en vue du match retour au Nigeria. Même si tout le monde redoute le manque d’expérience des joueurs de la JSS dans ce genre de rencontres, il n’en demeure pas moins que les coéquipiers du buteur maison Mustapha Djalit comptent s’inspirer du parcours de leurs homologues du MO Béjaïa, dont la première participation africaine a été couronnée par une finale (perdue) de la précédente édition de la Coupe de la Confédération, afin de faire sensation. Le club du Sud-Ouest algérien, qui reste sur un nul à domicile et un autre en déplacement dans le cadre du championnat de Ligue 1 algérienne, est ainsi dans l’obligation de renouer avec la victoire à l’occasion de la réception d’Enugu Rangers, en profitant notamment de la mauvaise passe que traverse l’adversaire depuis le début du championnat local.
La formation nigériane ne respire, en effet, pas la forme en ce début d’année 2017, comme l’attestent ses résultats en championnat où elle a signé une victoire seulement après six journées de compétition.
Lors de leur dernier match, les Rangers se sont inclinés sur le terrain d’Ifenayi Ubah (1-0), un résultat qui scotcher équipe à la 16e place au classement avec six points. Le bilan est peu reluisant avec une victoire, trois nuls et deux défaites.
Voilà qui devrait motiver les protégés de l’entraîneur Karim Khouda pour prendre option sur la qualification dès ce match aller et avant la seconde manche qui se jouera une semaine plus tard au Nigeria. En cas de qualification, la JSS sera opposée aux Egyptiens du Zamalek, exempts du tour préliminaire.