Attendu ce soir dans un match couperet face à Leipzig, le PSG se savait dos au mur dans sa quête à une qualification en huitième de finale de C1. Cette dernière relève de l’essentiel pour les comptes du club de la capitale. Si une éventuelle contre-performance ne ruinait pas tous les espoirs parisiens, elle compromettait fortement une éventuelle qualification en huitièmes de finale. Et le petit pactole qui en découle.
Selon L’Equipe dans son édition d’hier, le manque à gagner pour le PSG pourrait être estimé entre 40 et 50 millions d’euros. Pas des miettes, surtout en temps de crise sanitaire et économique. Le quotidien estime qu’une affiche de C1 rapporte entre 5 et 6 millions d’euros au club parisien (après frais d’organisation), en comptant également la billetterie. Pour l’heure, le huis clos est toujours de rigueur. L’espoir est qu’il ne le soit plus d’ici aux huitièmes.
BONUS POUR LE SEUL CLUB FRANÇAIS EN HUITIÈMES… S’IL Y EN A UN
De plus, le club parisien pourrait être le seul club français à se qualifier pour la suite. De quoi récupérer un montant plus élevé en ce qui concerne les droits télé (L’Equipe parle de 20 millions d’euros). Enfin, d’un point de vue sportif, le PSG avait touché un peu plus de 39 millions d’euros l’an passé après la phase de groupes, bouclée avec 16 points (cinq victoires et un nul).
Une somme comprenant la participation aux poules et la qualification pour la phase suivante. Pour rappel, un point rapporterait 900 000 euros. Le club de la capitale, avec deux victoires, pourra atteindre au maximum 12 points cette saison, soit quatre de moins que la saison dernière, donc. n