C’est demain au Caire (Egypte) que se tiendra le tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des Champions CAF. Le CR Belouizdad et l’ES Sétif sauront qui ils affronteront lors de l’étape à venir. Samedi, le « Chabab » a perdu l’avantage de recevoir lors du match ‘’retour‘’ après sa défaite à Radès face à l’ES Tunis, qui a terminé leader de la poule « C » après son succès 2 buts à 1 face aux Belouizdadis.

Par Mohamed Touileb
Marcos Paqueta, entraîneur des « Rouge et Blanc », l’avait mauvaise après la partie. Pour lui, les Espérantistes n’ont pas été fair-play : « Ils n’arrêtaient pas de s’écrouler sur la pelouse pour perdre du temps. C’est décevant de la part d’une équipe comme l’Espérance », a estimé le technicien brésilien.
Le retour des supporters réclamés
La frustration était palpable car son équipe a livré une prestation convaincante sur le plan offensif et de la production du jeu même si le réalisme et la finition ont fait défaut aux camarades de Karim Aribi. D’ailleurs, l’attaquant des « gars de Laâquiba » se projette sur les quarts de finale avec beaucoup d’optimisme. Toutefois, il réclame aux autorités algériennes d’autoriser le public pour être présent lors de la prochaine sortie continentale. Surtout que la situation sanitaire liée à la COVID-19 le permet.
« Toutes les équipes qu’on a affrontées ont pu compter sur le soutien de leurs supporters. Ce n’était pas notre. Mais on a pu se qualifier. J’espère que les pouvoirs publics en Algérie permettront à nos supporters d’assister au prochain match qui sera important pour nous. Leur présence est importante pour nous », a indiqué l’ancien sociétaire de l’ES Sahel.
La C1 objectif majeur pour le CRB
Après avoir signé une série d’invincibilité de 10 matchs toutes épreuves réunies, les actuels leaders du championnat d’Algérie ont essuyé leur premier revers. C’était d’ailleurs, la première défaite dans l’épreuve continentale dans sa séquence actuelle. Malgré cela, le contenu des « Chababistes » était rassurant. Ils étaient dans la continuité de leurs précédentes prestations même si quelques erreurs défensives largement évitables les ont plombés et permis aux Tunisiens de scorer deux fois en l’espace de 5 minutes pour revenir dans la partie.
Si Chams-Eddine Nessakh & cie dominent le challenge national, il est évident que l’épreuve africaine reste leur objectif majeur pour la séquence 2021-2022. Et ils ne seront pas les seuls Algériens dans cette conquête puisque l’ES Sétif est aussi dans le coup. Le « Wifak » est le dernier club Dz à avoir triomphé dans cette épreuve. C’était en 2014.
La reine africaine n’a plus foulé notre sol depuis. Peut-être que le CRB ou l’ESS arriveront à mettre fin à cette disette cette année. D’après la forme actuelle des deux équipes, le « Chabab paraît mieux armé. Mais tout peut aller très vite dans un tournoi. Surtout dans la phase à élimination directe. n