Comme le CR Belouizdad vendredi, le MC Alger est allé ramener la qualification en quarts de finale de Ligue des Champions CAF à l’extérieur samedi. En Tunisie face à l’Espérance plus exactement. Ainsi, l’Algérie parvient à placer deux clubs en quarts de finale de la compétition continentale. Chose que les Égyptiens, les Tunisiens et les Marocains n’ont pas pu réaliser pour cette édition 2020-2021 même si leurs représentants sont habitués à jouer les premiers rôles.

Par Mohamed Touileb
Pourtant, ce n’était pas gagné d’avance tant les deux poules dans lesquelles les Chababistes et les Mouloudéens semblaient relevées. Certes, ils ont confirmé la tendance en compostant les tickets en tant qu’outsiders car passé second de leurs groupes respectifs mais l’exploit reste à saluer.
En effet, les Belouizdadis s’étaient retrouvés dans un quartet « B » où figuraient le TP Mazembe (RD Congo), Al-Hilal Omdurman (Soudan) et Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud). Force est de reconnaître que les Congolais ne sont plus la redoutable équipe qui a disputé la finale du Mondial des clubs FIFA en 2010, mais le vécu africain et l’aura sont plus conséquents que ceux des banlieusards d’Alger.
Les deux autres concurrents, notamment les Sud-africains, semblaient aussi avoir l’ascendant niveau CV. Mais les « Rouge et Blanc » ont pu, grâce à une victoire salvatrice à Pretoria, s’adjuger la seconde place derrière Mamelodi qui fait partie des favoris pour trôner à l’issue de l’épreuve.

Le vice-champion sorti, le champion en titre passe ric-rac
Pour sa part, le « Doyen » devait se défaire de deux sacrés morceaux à savoir l’ES Tunis, coutumier du dernier carré, et le Zamalek SC (vice-champion d’Afrique) pour espérer survivre dans le quatuor « D ». Les Mouloudéens ont d’ailleurs vu le vide après le revers à domicile infligé par les Cairotes lors de la 5e journée se voyant contraints d’aller accrocher, au minimum, le Taraji chez lui pour l’ultime round. C’est ce qui s’est produit avec ce précieux point du nul décroché à Radès avant-hier. Ainsi, c’est le Zamalek SC qui a vu son aventure prendre fin laissant Al-Ahly SC, l’autre ambassadeur du football égyptien et champion d’Afrique en titre, continuer le chemin tout seul. Pas de carton plein pour l’Egypte. Ce petit exploit a été réalisé par l’Algérie et l’Afrique du Sud (Mamelodi et Kaiser Chiefs) qui ont vu les deux clubs engagés dans ce tour d’écrémage se hisser au prochain niveau.

Tout peut arriver pour le K.O. stage
A partir des quarts de finale, tout peut arriver avec les double-confrontations. Le Mouloudia et le Chabab devront, en revanche, jouer loin des bases pour le match retour étant donné qu’ils se sont qualifiés en qualité de deuxième. Cependant, sachant que les rencontres se jouent sans public, cela devient quasiment anecdotique. Ce qui laisse les chances relativement égales de part et d’autre.
Pour ce qui est des adversaires possibles, ça sera soit le le Wydad Casablanc (Maroc), soir le FC Simba (Tanzanie) ou l’Espérance Tunis (Tunisie) pour le CRB alors que le MCA risque d’hériter de Mamelodi Sundowns, le FC Simba ou le Wydad Casablanca. Si ce n’est pas les derbys maghrébins, ça sera les longs et éprouvants voyages vers le sud de l’Afrique. Le défi s’annonce difficile. Toutefois, à ce niveau, il n’y a plus à choisir.