Dans un premier temps, pour espérer prolonger la campagne en Ligue des Champions CAF, le CR Belouizdad devait s’imposer en réception du TP Mazembe vendredi. C’est ce que le Chabab a fait en l’emportant 2 buts à 0. Un résultat obtenu à l’occasion de la 5e journée, qui lui permet de se replacer à la 2e position (6 points) avant le déplacement crucial en Afrique du Sud chez le premier du groupe « B », Mamelodi Sundowns (13 points). C’est pour dire que ça ne sera pas de la tarte.

Par Mohamed Touileb
Tout s’est joué dans les 10 dernières minutes après que les gars de Laâquiba aient éprouvé beaucoup de difficultés à percer le rideau des « Corbeaux ». Il a fallu qu’Amir Saâyoud pénètre sur le terrain à l’heure de jeu (58’) pour changer le cours de la partie. De retour de blessure, le gaucher a permis aux siens de décanter la situation à 6 minutes de la fin du temps réglementaire sur une service d’un autre remplaçant, Ahmed Gasmi. Ce dernier se chargera de délivrer la passe du second but à l’autre substitut, Bechou, deux minutes plus tard. Sans franchement briller, les Belouizdadis venaient de réaliser l’essentiel en profitant du fait qu’Al-Hilal Omdurman (Soudan) ait concédé le nul (1-1) plus tôt dans la journée en recevant le Mamelodi Sundowns.

Coaching gagnant de l’apprenti Rahou
Sans l’entraîneur, Franck Dumas, remercié au milieu de la semaine, les « Rouge et Blanc » étaient drivés par Slimane Rahou qui a assuré l’intérim. L’entraîneur éphémère des « Rouge et Blanc » a déclaré qu’ « on a réalisé l’essentiel dans ce match à savoir la victoire et les trois points. Maintenant, il y aura une dernière rencontre à gérer. Notre sort est entre nos mains.» Dans l’ensemble, le coaching de Rahou était payant puisque les remplaçants ont clairement donné une autre tournure à la rencontre.
Néanmoins, l’ancien joueur de la JS Kabylie et de l’équipe nationale n’a pas affiché l’ambition de rester aux commandes techniques en assurant que « monsieur Dumas est parti. Je devais démissionner en même temps. Cependant, la direction m’a donné comme mission d’être là pour cette rencontre importante. Pour ce qui est de mon avenir, je sais juste que je devais assurer l’intérim.» Dans 5 jours, les camarades de Selmi auront à passer le dernier test dans cette phase de poule. Le Conseil d’Administration devrait renouveler la confiance en Rahou, du moins pour ce match capital. Il est clair que si jamais le CRB réussit à passer, les dirigeants risquent de donner les pleines rênes à Rahou qui a pris la décision courageuse et décisive de sortir Gasmi du « placard ».

L’exploit requis contre Mamelodi
Pour ce qui est des cas de scnéarios, le succès contre Mamelodi offrira une qualif’ directe aux Champions d’Algérie sortants pour les quarts. Tout autre résultat rendra le sort des Belcourtois tributaires de la performance d’Al-Hilal (3e, 4 points) en RD Congo contre le TP Mazembe (4e, 2 points). Si les Algériens et les Soudanais font matchs nuls, c’est les Chababistes qui passeront. Si ces derniers perdent et que les Hilalistes perdent, c’est le CRB qui sera présent dans le « top 8 ». Dans le cas où les Belouizdadis sont accrochés et que le représentant du Soudan gagne en terre congolaise, c’est le Hilal qui verra la prochaine étape grâce au goal-average particulier. En effet, il y a eu score de parité à Omdurman (0-0) et égalité à Alger (1-1). Pour éviter tout cela, les Dz devront l’emporter loin de leurs bases. Ce qui sera un double-exploit contre un adversaire n’ayant pas concédé la moindre défaite dans ce tour d’écrémage de l’épreuve continentale.