Le CS Constantine, qui partage la première place du groupe «C» de la Ligue des champions avec l’équipe congolaise du TP Mazembe, veut accaparer, seul, du leadership en recevant leur coleader ce soir (20h00) au stade Chahid-Hamlaoui pour le compte de la 2e journée de la phase des poules.

Après leur retentissante victoire la semaine passée, en déplacement à Sousse face au Club Africain de Tunis qu’ils ont battu (1-0), les joueurs du CS Constantine se déclarent décidés à gagner le match face au TP Mazembe à domicile pour se retrouver seuls à la première place de ce groupe «C» de la Ligue des champions CAF.
Sérieuse adversité
Seulement, il faut reconnaître que la tâche de Bencherifa et ses coéquipiers ne sera pas facile face aux redoutables Congolais du TP Mazembe, quintuples champions d’Afrique. D’ailleurs, les joueurs du coach Pamphile, vainqueurs lors de la première journée face aux Egyptiens d’Al Ismaily, entendent poursuivre sur leur lancée, ce samedi sur le terrain du CS Constantine. Le capitaine des «Noir et Blanc», le latéral droit IssamaMpeko, déclare : «Nous devons être à fond comme nous l’avons été devant Ismaïly. Nous sommes conscients que le match sera difficile et le gros enjeu de ce match est de prendre la totalité des points, mais à défaut d’une victoire un nul suffirait.»
Les Clubistes n’ont pas peur !
Et il se trouve que du côté constantinois on ne parle que de victoire pour chiper du leadership.
L’attaquant Belheir estime que «nous savons que la rencontre ne sera pas facile contre les Congolais mais on est déterminés à rajouter le TP Mazembe à nos victimes». Quant à son coéquipier, Bencherifa, il annonce clairement que «le TP Mazembe ne nous faut pas peur. Nous sommes pleinement fixés sur ce rendez-vous qu’on ne doit pas rater. Nous voulons nous emparer de la première place du groupe», a-t-il conclu. D’ailleurs, au vu de l’évolution des joueurs de l’entraîneur français Denis Lavagne, auteurs de pas moins de huit victoires de suite, toutes compétitions confondues, les «Sanafir» ont bien raison de croire à un autre succès.
De plus, jusque-là, le coach du CSC a bien réussi l’application du «turn-over» entre ses joueurs titulaires et les remplaçants.
Lavagne ne cache pas ses ambitions dans cette compétition continentale en déclarant qu’ «on compte aller le plus loin possible en Ligue des champions. Le CSC, qui a renforcé son effectif durant le mercato hivernal, compte désormais une doublure dans chaque poste», ce qui permet «de donner plus de confiance à l’équipe pour atteindre un tour avancé en Ligue des champions», a conclu le technicien français des Clubistes.n