Une autre soirée africaine et un autre derby maghrébin pour les représentants algériens en Ligue des Champions CAF. Après l’USM Alger qui avait accueilli, le 30 novembre dernier, le WA Casablanca (1/1), finaliste de la dernière édition, c’est au tour de la JS Kabylie d’animer une nouvelle grosse affiche. Ce sera face à l’Espérance de Tunis qui n’est autre que le double-tenant du titre. Cette opposition est prévue demain soir au Stade Radès à partir de 20h00. En cas de succès, les « Canaris » prendront seuls la tête du groupe «D» qu’ils partagent avec leur adversaire du jour après la première journée.

En Tunisie, la formation de Tizi Ouzou passera un sérieux test. Quoi de mieux que le double-champion en titre pour savoir quel est le potentiel réel des Kabyles et quelles sont leurs chances pour aller loin dans cette prestigieuse compétition. En tout cas, les Lions du Djurdjura ne comptent pas faire le voyage pour rien si l’on croit les propos du président Chérif Mellal : « On est revenu en force ces derniers temps. Avec le match qu’on a réalisé face à Vita Club, je ne peux qu’être optimiste pour la suite du parcours. On mettra tous les moyens pour revenir avec un bon résultat. On doit pousser ces jeunes joueurs et le staff technique. On joue pour la gagne. Le match se joue sur le rectangle vert et on fera tout pour revenir avec le meilleur résultat possible. Que le meilleur gagne », a-t-il estimé. L’ambition est clairement affichée par le chairman qui a décidé de verser deux salaires aux coéquipiers de Hamroune afin qu’ils puissent préparer cette sortie africaine dans les meilleures conditions psychologiques. Le successeur de Mohand-Chérif Hannachi a aussi promis une grosse prime aux protégés d’Hubert Velud en cas de succès chez les Espérantistes. En tout cas, Mellal est «certain qu’on va réussir un grand match. Je suis très optimiste, car les joueurs sont gonflés à bloc. Ils sont prêts à tout donner pour accrocher l’EST chez elle.» Reste à voir si production des Tizi Ouzéens sera suffisante pour faire vaciller un adversaire qui domine l’épreuve depuis deux séquences.

Chetti et les Dz face aux leurs
Chez les « Sang et Or », il y aura des têtes familières pour le football Dz. Trois Algériens sont concernés par cette rencontre qui sera arbitrée par le Sénégalais Maguette Ndiaye et ses deux assistants et compatriotes El Hadji Samba et Nouha Bangoura. Il s’agit de Bedrane, Benguit et surtout Chetti qui va retrouver la formation qui l’a présentée au monde du football professionnel. Ce dernier était arrière-gauche dans l’effectif qui avait terminé vice-champion d’Algérie à l’issue de l’exercice écoulé. La partie peut prendre un cachet fraternel compte-tenu des données géographiques et la proximité entre les deux pays. Aussi parce que les acteurs se connaîssent entre eux. Néanmoins, il y aura trois précieux points en jeu et l’envie de faire fructifier les deux premiers succès des deux prétendants du jour qui ont battu les deux autres concurrents du groupe à savoir l’AS Vita Club (1/0) et le Raja Casablanca (0/2). En cas de résultat positif, le dauphin de l’USM Alger au terme de la saison 2018-2019 prendra déjà une option pour glaner un des deux billets garantissant une présence en quarts de finale. La concentration est recommandée pour profiter de la moindre faille. Surtout que le sigle phare de Bab Souika pourrait avoir la tête à la coupe du Monde des Clubs FIFA 2019 qui débutera le 14 décembre pour eux face à Al-Hilal FC, détenteur de la Champions League d’Asie (AFC).