C’est aujourd’hui que se déroulera la 6e et ultime journée de Ligue des Champions CAF. Sept des huit billets pour les quarts de finale ont été distribués. Il ne reste qu’une seule place à prendre dans la poule « B » que se disputeront, à distance, l’ES Sahel et Al-Hilal Omdurman, hôtes respectifs du FC Platinum et Al-Ahly déjà qualifié. En revanche, pas de suspense pour les représentants algériens dans le tournoi. L’USM Alger et la JS Kabylie, dernières des groupes « C » et « D », joueront pour l’honneur au moment d’accueillir le Petro Atlético (14h00) et l’Espérance Tunis (17h00) dans l’ordre.

Sauver les meubles, c’est ce que les Algérois et Tizi Ouzéens tenteront de faire aujourd’hui en clôture de leur aventure continentale. L’objectif sera de terminer sur une bonne note une campagne à mettre aux oubliettes. Cette ultime sortie intervient juste avant la reprise du championnat d’Algérie où les deux teams sont dans le coup pour tenter de jouer les premiers rôles. C’est pour dire que cette étape africaine pourrait permettre aux «gars de Soustara» et aux «Canaris» de se remettre sur rails afin d’aborder les prochains défis dans de meilleures dispositions psychologiques. En tout cas, même si les Usmistes savent que leur sort est scellé dans cette épreuve prestigieuse, ils comptent l’emporter : « C’est vrai que ce sera une rencontre sans importance puisque nous sommes déjà éliminés et notre futur adversaire aussi, mais nous allons  essayer quand même de bien l’aborder. Elle pourra nous faire du bien, donc gagnons-la pour retrouver le sourire et quitter cette compétition par une victoire », admet Anis Khemaïsia. Après cette explication, qui se tiendra au stade 20 août 1955 (Alger), avec les Angolais, il y aura le début de la phase « retour » en championnat. Un duel qui opposera les « Rouge et Noir » à l’ES Sétif en déplacement. Pour bien préparer ce voyage, l’idéal serait de gagner cet après-midi.

Derby maghrébin et rémission
A l’instar de l’Ittihad, la JSK, devant son public, voudra jouer un mauvais tour à l’Espérance Tunis. Les «Sang et Or» sont leaders du quartet «D» et ne risquent pas de perdre la première place quelle que soit l’issue de la partie. Un succès contre le double-tenant du titre serait prestigieux pour les « Lions du Djurdjura » pris dans une dangereuse spirale de résultats négatifs. Les camarades de Hamza Banouh restent notamment sur une gifle infligée par l’AS Vita Club (4/1) lors du 5e round à Kinshasa. Avec un nouvel entraîneur sur le banc, à savoir le Franco-Tunisien Yamen Zelfani, le team de Tizi vise le déclic. Sachant qu’il n’a remporté aucun des 4 derniers tests (3 revers et 1 nul) dans la compétition de la CAF, la mission ne s’annonce pas facile.
En tout cas, le vice-champion d’Algérie aura plus que jamais besoin de ses inconditionnels pour remonter la pente : « Nous avons perdu  deux objectifs mais le championnat est toujours jouable. Nous allons tout donner pour livrer une excellente phase retour. Mais nous avons besoin du soutien des supporters. J’espère qu’ils seront toujours présents à nos côtés », indiquera le meneur de jeu Addadi. Aujourd’hui, ça sera une belle opportunité pour repartir de l’avant et donner des garanties quant à sa volonté et celle de ses coéquipiers de miser sur le Bouclier de champion qu’ils ont raté de justesse la saison écoulée.n