Les joueurs du WA Tlemcen ont suspendu, lundi, la grève qu’ils ont enclenchée en début de semaine pour revendiquer la régularisation de leur situation financière, a-t-on appris de ce club de Ligue 2 de football. Le WAT, qui a assuré vendredi passé son maintien dans le deuxième palier, accueillera mardi la JSM Béjaïa dans un match capital pour les visiteurs, condamnés à gagner pour accéder en Ligue 1.

Les «Zianides» allaient justement disputer cette rencontre avec leur équipe réserve, ce qui aurait porté préjudice à l’éthique sportive, d’où l’intervention des autorités locales pour convaincre les joueurs à reprendre l’entraînement et préparer dans la sérénité cette partie, a précisé la même source. Promu cette saison en Ligue 2, le WAT a failli retourner en division amateur en raison notamment des interminables problèmes financiers du club. Les protégés de l’entraîneur Djamel Benchadli, qui a remplacé il y a quelques semaines Kheïreddine Kherris, ont déjà recouru à la grève pour protester contre le cumul de leurs arriérés de salaires, mettant en péril l’avenir de leur équipe en Ligue 2. La victoire ramenée par les «Bleu et Blanc» de leur précédent déplacement à Aïn Fekroune (1-0) leur a permis de sauver leur peau, mais dès la fin du match les joueurs sont montés au créneau pour exiger de leurs dirigeants de tenir leurs promesses en procédant à la régularisation de leur situation financière.