Ce fut difficile de faire sauter le verrou du NA Hussein-Dey, longtemps regroupé dans les derniers trente mètres, mais le CR Belouizdad a fini par trouver la faille et remporter trois précieux points. Un succès dans le mini-derby qui permet au leader de la Ligue 1 de compter 6 points d’avances sur e MC Alger (30 points), son premier poursuivant. Le « Chabab » fait un pas de plus sur les 12 restants pour finir champion.

A douze rounds de la fin de la saison, les « Rouge et Blanc » ne décélèrent pas. Après avoir été sortis jeudi dernier de la Coupe d’Algérie, dont ils étaient détenteurs du titre, par l’US Biskra en déplacement, les Belcourtois ont renoué avec le succès à l’occasion de la 18e journée du championnat. Ainsi, ils affichent clairement leurs intentions de succéder à l’USM Alger au palmarès dans l’épreuve domestique.
Avant même de donner la réplique au «Nasria», en très mauvaise posture, l’entraîneur des Belouizdadis, Franck Dumas ne voulait pas trop regarder derrière au classement. Le successeur d’Abdelkader Amrani avait indiqué que « ça ne change rien que le MCA ait gagné. Quand on est premiers, il faut juste le rester ; je sais que les poursuivants vont rester derrière, c’est un derby algérois, et ce sera mon premier. J’ai hâte d’y être. Je sais que les fans vont se présenter avec beaucoup d’ambitions. Après, ça reste un match de football.»

« il fallait être patients »
Quatre-vingt-dix minutes plus tard, ses poulains sont sortis vainqueurs d’un duel qui n’aura pas été facile malgré le fait que les « Sang et Or » soient relégables.
Devant une équipe regroupée à onze derrière, l’attaque des « gars de Laâquiba » a galéré pour trouver la faille. Il a fallu que Bouseliou, entrée à la 68e minute à la place de Djerrar, décante la situation 5 minutes après avoir foulé la pelouse du stade 5 juillet 1962 (Alger) de nouveau opérationnel pour l’occasion après 5 mois de fermeture. Coaching gagnant donc pour Dumas qui est certainement soulagé d’avoir pris la moisson totale. Une opération qui permet aux « Rouge et Blanc » de consolider le leadership et relégué le Mouloudia, dauphin et éternel rival, à 6 unités : « On s’attendait à ce genre de matchs. On savait qu’on allait avoir le ballon et que l’adversaire allait défendre. Il fallait trouver la bonne stratégie et surtout rester patients », a-t-il reconnu. 

US Biskra, pas d’esprit de revanche
Maintenant, le « Chabab » devra négocier sa prochaine sortie dans trois jours. Et ça ne sera pas contre n’importe quel adversaire puisque les camarades de Selmi retrouveront, pour le compte de la 19e journée, l’US Biskra, qui les a éjectés de Dame Coupe, en déplacement. Il faut savoir que le CRB n’y va pas avec l’esprit de revanche comme le note Bousseliou : « C’est un autre match qu’on va aborder le week-end prochain avec des données différentes. Certes, l’objectif restera le même mais le championnat et la Coupe sont deux compétitions bien différentes.
De notre côté, on a oublié l’élimination. Toute notre concentration va dans le sens du championnat. C’est le seul objectif qui nous reste et on va tout faire pour l’atteindre », a-t-il assuré. Parallèlement à ce voyage, il y aura le grand derby entre le MC Alger et l’USM Alger, bien que menacé par un éventuel report, où le « Doyen » risque de lâcher du lest.
Une autre aubaine de creuser encore plus l’écart. A condition de l’emporter chez les Biskris. Ce qui n’est pas gagné d’avance. En tout cas, le CRB semble décidé à décrocher son 7e titre de champion. D’autant plus que c’est le seul tableau qui reste pour confirmer le retour au premier plan après avoir remporter la Coupe nationale la saison dernière.