Il se passe toujours quelque chose au PSG. Un trophée des champions, deux victoires convaincantes en championnat, mais aussi une nouvelle polémique. Après avoir tiré (et raté) le premier penalty face à Montpellier, Kylian Mbappé s’est effacé pour Neymar, qui l’a réussi. Le Brésilien s’est ensuite signifié sur les réseaux, relayant des publications souhaitant le voir en premier tireur.
Même lorsque tout semble se dérouler sans accroc, le Paris Saint-Germain est systématiquement rattrapé par une polémique. Presque un marronnier du côté du Camp des loges, la question de la hiérarchie des tireurs de penalties a refait des siennes samedi soir, après la victoire du PSG au Parc des Princes face à Montpellier (5-2). Dans l’oeil du cyclone, des «likes» de Neymar sur Twitter.

Comme Neymar et Cavani en 2018
Le Brésilien a appuyé par ce biais des posts commentant la décision du club parisien de nommer Kylian Mbappé comme premier choix pour tirer à onze mètres des buts. «Dans aucun club au monde, Neymar ne serait le deuxième tireur, aucun», est signifié dans un des posts «aimés» par Neymar. «Neymar a marqué et humilié le gardien (encore une fois) sur penalty. Mbappé en revanche, a très mal frappé», rajoute un autre post appuyé par le numéro 10 parisien. Le comportement du Brésilien annoncerait un certain désaccord de ce dernier avec Christophe Galtier, qui aurait choisi Mbappé en premier tireur, lui qui a manqué sa tentative face à Jonas Omlin samedi soir. Rappelons qu’il ne s’agit pas du premier «penaltygate» impliquant le Brésilien. Lors de sa première saison à Paris, en 2017-2018, Neymar s’était déjà accroché avec Edinson Cavani. L’affaire a marqué une rupture dans la relation entre les deux hommes. Même chose avec Mbappé ?

L’affaire Neymar-Mbappé régale l’Espagne

C’est le sujet qui passionne les réseaux sociaux depuis samedi soir. Après la rencontre, Neymar a liké deux tweets de comptes fan, qui critiquaient, entre autres, Kylian Mbappé, après cette fameuse affaire du penalty. Pendant le match, certains gestes d’énèrvement de Kylian Mbappé envers ses partenaires avaient aussi beaucoup fait parler sur les réseaux, et en avaient agacé plus d’un. Et forcément, à Madrid, où on suit de très près les moindres faits et gestes du Français, ça fait beaucoup parler. « Le Madridismo regarde ça en étant soulagé : le mépris de Mbappé que personne ne comprend en France », indique ainsi le quotidien AS, où on évoque aussi les fameux likes : « la saison à Paris a commencé de façon très intense, et ce alors que les eaux semblaient calmes ».

« Quand tout semblait calme… »
« Quand tout semblait calme au PSG, avec deux bonnes rencontres en deux journées de Ligue 1, Neymar a déclenché la polémique sur les réseaux sociaux », explique de son côté Marca, qui voit déjà les prémices d’une guerre dans le vestiaire parisien. « Les likes polémiques de Neymar contre Mbappé qui peuvent incendier le PSG », titre pour sa part Sport.
El Chiringuito de Jugones, la fameuse émission télé espagnole, se régale aussi de son côté sur les réseaux sociaux, en relayant les fameux likes de la vedette brésilienne. Autant dire que de l’autre côté des Pyrénées, on surveillera de très près la suite des évènements…