L’entraîneur de l’USM Bel-Abbès (Ligue 1 algérienne de football) Si Tahar Chérif El-Ouezzani a refusé dimanche de s’enflammer, se montrant réaliste en dépit des trois victoires de rang décrochées en ce début de la phase retour du championnat.

«C’est vrai que nous sommes en train de réaliser d’excellents résultats en championnat, mais nous ne devons pas nous enflammer pour autant. Les joueurs doivent garder les pieds sur terre, surtout que le parcours est encore long», a indiqué à l’APS l’ancien milieu défensif des Verts.
L’USMBA est l’équipe la plus en forme depuis le début de la seconde partie de la saison, en alignant trois victoires, dont deux en déplacement face à l’USM Harrach (2-0) et vendredi devant le NA Hussein-Dey (2-1), ce qui a permis à la formation de la «Mekerra» de grimper à la 3e place au classement avec 30 points, à trois longueurs du leader le MC Alger.
«Le titre ? Je n’y pense même pas. Il faut rester réaliste. Le principal objectif de l’équipe est le maintien et mathématiquement nous ne sommes pas loin de le réaliser. Nous gérons match par match et au fil des rencontres, ça se complique pour tous les clubs», a-t-il dit.
Et d’ajouter : «Nous allons enchaîner le week-end prochain avec la réception du MC Oran dans un derby qui promet en intensité. Pour rester dans cette dynamique, nous sommes obligés de gagner».
Engagée également en Coupe d’Algérie où elle rencontrera le NAHD en quarts de finale, l’USMBA aspire à aller jusqu’au bout de l’épreuve.
«Nous devons bien gérer notre parcours, d’autant que nous jouons sur les deux tableaux. La Coupe d’Algérie est un challenge qui nous tient à cœur, mais d’abord nous devons écarter le Nasria pour continuer de rêver», a-t-il conclu.