Et si le CS Constantine était, tout simplement et malheureusement pour ses supporters, en train  de condamner ses chances de finir champion de la Ligue 1 Mobilis ? Dans ces mêmes colonnes, à deux reprises, on a évoqué cette éventualité. Aujourd’hui, les Constantinois sont toujours leaders. Néanmoins, l’écart avec les poursuivants a fondu.

Après les matchs de la 24e journée, ils comptent cinq longueurs d’avance sur le MC Oran, dauphin, et six sur le MC Alger. Problème, ce dernier a un match en retard à joueur demain à Tizi Ouzou face à la JS Kabylie. Si le Mouloudia gagne, le team au pouvoir sera vraiment sous pression !
Le verre était comblé. Cela semblait assez pour assouvir la soif de titre des « Sanafir » qui attendent un couronnement depuis 1997 et l’unique trophée de champion. Aujourd’hui, il est à moitié plein. La direction du club, le staff technique et –surtout- les inconditionnels, préfèrent voir la partie remplie de la tasse qu’ils ne veulent pas boire.
Samedi, à Médéa contre l’Olympique local, les coéquipiers de Aboubaker Rebih ont dû se contenter du point du nul (0/0). Une récolte sur laquelle ils ne peuvent pas cracher parce qu’en face il y avait un adversaire qui jouait pour le maintien devant sa galerie.
Aussi maigre soit la moisson, elle pourrait s’avérer précieuse lors du décompte final. « On est venus à Médéa pour gagner, mais bon, la chance nous a fait défaut.
Mes joueurs ont raté des occasions nettes de scorer durant toute la rencontre. Mais ce match nul est bénéfique pour nous et va nous permettre d’entrevoir la fin de saison avec beaucoup de confiance et d’assurance. On doit continuer sur cette lancée et confirmer à Béchar face à la JSS », a réagi l’entraîneur Abdelkader Amrani au sortir de cette empoignade. Il avait l’air serein bien que les mathématiques soient alarmantes.

Le Calendrier de toutes les craintes
Le driver de la formation de la ville des « Ponts suspendus » sait pertinemment que le prochain déplacement chez la JS Saoura, comptant pour la 25e journée, sera crucial. Ça sera le voyage de tous les dangers pour lui et ses poulains. Le score de parité face aux Médéens aurait pu ne pas arranger le sigle de l’Antique Cirta si l’ES Sétif n’avait pas « freiné » le MC Oran, premier poursuivant direct, en l’étrillant 4 buts à 1 au stade 8-Mai 1945.
Aussi, la véritable menace pour cette fin d’exercice, c’est le MC Alger qui étrille et écrase tout sur son passage.
Le « Mouloudia », qui a marqué 13 buts pour 3 encaissés remportant 3 de ses quatre derniers matchs contre un nul, a signé un nouveau carton ce week-end en vidant quatre cartouches pour achever l’USM Blida (4/1) et l’envoyer en Ligue 2 Mobilis. C’est les Algérois qui pourraient venir empoisonner la fin de saison et coiffer le « Chabab » sur le fil. Des craintes nourries par le calendrier des deux clubs.
En effet, celui des « Vert et Rouge » est moins complexe sachant qu’ils joueront le DRB Tadjenanet (déplacement), l’USM El-Harrach (derby) et l’USM Bel-Abbès (à domicile) qui luttent pour le maintien. Un peu plus significatives seront les oppositions contre le Paradou AC, le NA Hussein-Dey et la JS Saoura (à domicile).

L’attaque, le mutisme assourdissant
De leur coté, les « Vert et Noir » auront un chaud agenda. Excepté ce déplacement à Blida pour donner la répliquer à l’USMB déjà condamnée et la réception de la JS Kabylie, qui joue pour la survie, les autres duels seront très relevés. Deux parties à l’extérieur contre la JS Saoura et le MC Oran et la réception de l’USM Alger et le Paradou AC pour l’épilogue. Infernal ! A la lecture des deux plannings, on pourrait bien croire que la troupe à Amrani devra livrer de rudes batailles si elle veut triompher. Il faudra surtout trouver la faille en mettant en place un angle d’attaque plus subtile. L’équipe n’a trouvé la faille que deux fois lors des 6 derniers matchs. On l’a déjà mentionné : si Mohamed Lamine Abid (15 buts) ne marque pas, le CSC ne gagne jamais. La machine semble rouillée et la séquence où l’on voit  Yacine Bezzaz soulever le Bouclier du champion brouillée. Attention au scénario catastrophe.

Calendriers du CS Constantine  et du MC Alger :
25e journée : JS Saoura – CS Constantine                                 Paradou AC – MC Alger         
26e journée : CS Constantine – USM Alger                             MC Alger – NA Hussein-Dey
27e journée : MC Oran – CS Constantine                                   DRB Tadjenanet – MC Alger
28e journée : CS Constantine – JS Kabylie                                 MC Alger – USM Bel-Abbes
29e journée : USM Blida – CS Constantine                              USM El-Harrach – MC Alger
30e journée : CS Constantine – Paradou AC                              MC Alger – JS Saoura

NB : le MC Alger a un match en retard à disputer demain face à la JS Kabylie.