Des rebondissements et des surprises, on y a eu droit lors de la 26e journée de Ligue 1 Mobilis. A cinq journées de la fin, les enjeux, il y en avait logiquement hier dans les différents stades du pays, tant pour la survie que le bouclier de champion.

Pour la relégation, l’USM Blida est reléguée à 99% alors que le CS Constantine, leader, a gagné difficilement à domicile profitant de la défaite du MC Alger, son dauphin, pour compter 6 points d’avance. Le titre s’est peut-être joué lors de ce round.
Le duel à distance entre les Mouloudéens et les Constantinois a tourné en faveur de ces derniers. Les « Clubistes » ont mis à profit la réception de l’USM Alger au moment où le MCA a été défait par le NA Hussein Dey (1/2) dans le mini-derby d’Alger. Bien que Bendebka, ancien Nahdiste, ait réduit le score (72’), cela n’a pas suffi au « Doyen » pour refaire le break qu’avait offert Ouertani (53’) aux « Sang et Or » en imitant Alati buteur avant la pause (45’+2). Ce résultat, permets au « Nasria » d’intégrer le podium avec 42 unités. C’est incontestablement l’équipe la plus en forme du moment sachant qu’elle est invaincue depuis… 19 journées. Les poulains de Dziri Bilel n’ont pas volé leur place.
Au même temps, dans l’Est du pays, les « Sanafir » ont réalisé un hold-up à la dernière minute face à l’autre team d’Alger, l’USMA en l’occurrence. Les deux expulsions coté usmiste (Abdealloui à la 45e et Benguit à la 87e), ont fini par peser au bout du temps additionnel lorsque Belameiri (90’+4) a inscrit le but de la victoire (2/1). Une réalisation qui offre 6 points d’avance au team de l’antique Cirta qui prend une sérieuse option pour décrocher le Bouclier de champion !

La JS Saoura et l’ES Sétif recollent
Concernant le « Top 3 » toujours, la JS Saoura est partie chercher une précieuse victoire (0/1)  à Bel-Abbès face à l’Union locale. L’unique but de la partie porte la griffe de Yahia-Chérif qui l’a inscrit sur pénalty à 5 minutes de la fin. Un succès qui porte le total des Bécharis à 42 points. Après leur qualification en finale de Coupe d’Algérie, les Bel-Abbessiens n’ont pas confirmé. Ils jouent même avec le feu puisqu’ils pointent désormais à 2 points de la zone rouge. Comme la JSS, l’ES Sétif a réalisé une bonne opération en s’imposant largement face à l’USM Blida. Les Sétifiens ont profité de la réception des Blidéens pour leur passer 5 buts dont un triplé de Benayad au moment où leurs filets n’ont tremblé qu’à deux reprises. Si la formation de la ville des Roses est condamnée, celle des Haut-Plateaux revient à 2 longueurs du podium DRB Tadjnanet, la grosse opération !
Dans le bas de tableau, l’USM El-Harrach est en train de vivre un sérieux calvaire. Dans un match à six points pour le maintien, les Harrachis ont perdu devant leur public contre le DRB Tadjenanet (1/2). Une déconvenue qui complique la situation pour les « Jaune et Noir » toujours relégables. Pour les Tadjenanetais, ils ne pouvaient pas espérer mieux puisqu’ils totalisent désormais 30 unités. Surtout que l’autre équipe menacée, l’US Biskra, hôte du Pardou AC, a gagné 1 but à 0 pour comptabiliser 27 points. Les Biskris restent néanmoins dans le « flop 3 » parce que l’O Médéa, qui jouent pour sauver sa peau aussi, a gagné 2 buts à 0 contre le MC Oran. Une défaite qui a envoyé les Oranais en dehors du podium car leur cagnotte reste gelée à 41 points. Toujours dans les matchs des « survivors », celui ayant opposé le CR Belouizdad et la JS Kabylie au stade 20 août 1955 n’a pas connu de vainqueur. (1/1) Un résultat qui n’arrange en rien les deux clubs. Même si les Canaris ont enchaîné un 7e match sans défaite toutes compétitions confondues.
Ce qui est sûr, c’est que les étaux se resserrent à tous les niveaux et chaque point perdu ou remporter peut peser d’or lors du décompte final.