La phase ‘’aller‘’ de la Ligue 1 est bouclée avec le CR Belouizdad (36 points) qui a terminé champion d’hiver. Toutefois, le podium, qu’ouvre l’USM Alger avec 30 points, n’est pas complètement déterminé à l’issue de la première partie de saison. En effet, le MC Alger (8e, 27 points) et la JS Kabylie (9e, 25 points/2 matchs en retard) restent dans le coup pour terminer dans le ‘’top 3‘’. Ils s’affrontent, au stade 1er novembre 1954 (Tizi-Ouzou) en fin d’après-midi (17h30), dans un classique et un match à 6 points.

Par Mohamed Touileb
Après la désillusion en Coupe de la Confédération CAF et l’élimination face au Royal Leopards FC dans le dernier tour préliminaire, les ‘’Canaris‘’ doivent se focaliser sur les compétitions domestiques. A commencer par le championnat où ils peuvent être dans le peloton de tête à mi-chemin. Mais, pour cela, les ‘’Lions du Djurdjura‘’ doivent bien négocier les deux matchs de mise à jour qui leur restent dont le premier contre le Mouloudia d’Alger dès aujourd’hui.

Les « Canaris » veulent soigner la posture
En restant sur une défaite et un nul en déplacement chez le CS Constantine et l’USM Alger respectivement, les camarades de Chems-Eddine Harrag n’ont pas le droit de laisser filer d’autres unités. D’autant plus qu’ils joueront à domicile cette fois. S’imposer serait la meilleure des manières pour redynamiser les troupes après la sortie prématurée de l’épreuve continentale contre un adversaire « moyen ». Après cette déconvenue, le président Yazid Yarichène a laissé prévoir un « nettoyage » au sein de l’effectif qui ne lui donne pas vraiment satisfaction. Malgré cela, il faut savoir que la première moitié de l’exercice des « Vert et Or » n’est pas si catastrophique que ça. D’ailleurs, s’ils font le plein lors des deux matchs en retard qu’ils ont à disputer, les protégés d’Ammar Souayah. Ils peuvent s’inviter sur le podium et se placer à 1 longueur du dauphin, la JS Saoura avec ses 32 points.

Pour le « Doyen », la défaite précipitera la crise
De leur côté, les Mouloudéens restent aussi sur deux revers en championnat. L’ASO Chlef les a surpris à domicile (1-2) alors que le MC Oran n’a pas raté leur réception pour les contraindre à rentrer bredouilles à Alger il y a 5 jours de cela. Ces deux contreperformances ont retardé le « Doyen » dans sa lutte pour le titre. C’est pour cela que ramener un bon résultat de Tizi-Ouzou est un impératif pour les Algérois s’ils ne veulent pas entamer la deuxième moitié de la séquence footballistique en étant décrochés. Un nouveau revers pourrait déclencher la sonnette d’alarme dans la maison des « Vert et Rouge » qui ne veulent certainement pas vivre une trêve sous tension. Surtout que les supporters veulent voir leur club sacré cette fois après 12 années sans remporter de championnat. Tout cela ne fait qu’accentuer la pression qui pèsera sur les deux rivaux du jour puisqu’ils ont un besoin urgent de points. n