Encore une fois, le président de la JS Saoura n’est pas satisfait des décisions prises par le Bureau fédéral de la FAF. Et ce, même si son club est clairement en position favorable pour décrocher le deuxième billet le Ligue des Champions CAF.

Par Mohamed Touileb
«A chaque journée du championnat on fait de longs déplacements pouvant atteindre les 3000km. Je crois qu’au lieu d’appliquer l’indice du mérite, il faut penser à considérer la distance qu’on doit faire pour jouer nos rencontres. Ils peuvent aussi envisager de nous donner 4 points au lieu de 3 en cas de victoire», cette proposition lunaire a été faite par Mohamed Zerouati, premier responsable de la JS Saoura.
Le chairman de la formation du Béchar n’est pas à sa première déclaration d’un autre temps. Quand ce n’est pas des propos de victimisation et de discrimination de laquelle son team fait supposément l’objet, c’est le mécontentement éternel sur les décisions d’urgences que prend la FAF pour sauver la saison.

Pourtant, les Saouris ont un pied en Ligue des Champions
L’instance fédérale a essayé de trouver une issue pour respecter l’impératif de la Confédération africaine de football (CAF). Cette dernière a prévu de faire le tirage au sort des compétitions interclubs le 15 août prochain. C’est pour cela que la FAF, en concertation avec Ligue de football professionnelle (LFP), a décidé de considérer le classement au terme de la 35e journée en se basant sur l’indice du mérite pour désigner les 3 places africaines.
Les nouveaux critères d’attribution arrangent pourtant les Bécharis. Malgré cela, Zerouati a dit : «Je ne comprends Je pas comment le BF prend ses décisions. C’était aussi le cas pour l’ancienne composante. On doit savoir qui dit quoi et qui a voté pour ou contre quand il y a des décisions importantes à prendre. Tout cela doit être mentionné sur les PV afin qu’on sache quelles sont les visées véritables de ces membres pour qui on avait voté.»
Actuellement, les camarades de Sid-Ali Yahia-Chérif sont deuxièmes du classement général à égalité de points (62) avec l’ES Sétif. Avec un goal-average particulier favorable, ils n’ont besoin que de s’imposer à domicile conte le CR Belouizdad le 09 août prochain pour le compte de la 35e journée afin de disputer la Ligue des Champions CAF à venir. Ce qui serait historique pour la formation du Sud algérien.

Il y avait du sensé quand même…
Lors de sa plaidoirie, Zerouati a, tout de même, fait des remarques très sensées. Notamment lorsqu’il a évoqué la programmation et le calendrier que la LFP change à chaque fois : «il faut que les gens sachent qu’on n’a pas notre propre avion. Pour nous déplacer, on prend Air Algérie. Et on doit s’y prendre au préalable tout en sachant que la moindre erreur administrative ou de réservation peut nous coûter cher.»
Sur ce point, le dirigeant a complètement raison. Il ne se passe pas une saison sans que la LFP ne connaisse beaucoup de difficultés à établir, au préalable, un agenda bien étudié et qui considère tous les paramètres comme la participation aux tournois continentaux et les dates FIFA. La JS Saoura devrait prendre part à une épreuve de la CAF, cela va compliquer plus les choses. Si Medouar et son équipe se loupent, Zerouati ne les ratera pas.