Le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Abdelkrim Medouar, a affirmé mercredi que le match en retard de la Ligue 1, seront apurés dans leur quasi-totalité, lors de la période du mercato d’hiver, fixée du 22 mars au 11 avril. «C’est tout à fait normal que le nombre de matchs en retard soit important, du moment que nous avons quatre clubs engagés en phase de poules des compétitions africaines interclubs. Nous étions obligés de reporter ces rencontres pour permettre à nos représentants de disputer leur matchs dans les meilleures conditions. Nous avons demandé lors de la dernière réunion du Bureau fédéral de la Fédération algérienne (FAF), de fixer à trois semaines la durée du mercato d’hiver, pour pouvoir programmer la quasi-totalité de ces rencontres», a indiqué à l’APS le premier responsable de la LFP. Les quatre clubs engagés dans les compétitions africaines : le CR Belouizdad, le MC Alger, l’ES Sétif, et la JS Kabylie, se retrouvent aujourd’hui avec au moins deux matchs en retard, en raison de la succession des rencontres sur le plan continental. Avec onze matchs joués, le Chabab est le club possédant le plus grand nombre de matchs en retard avec un cumul de 5 rencontres à disputer, ce qui devrait l’exposer à un calendrier démentiel. «C’est vrai que le calendrier établi par la Confédération africaine (CAF) avec pratiquement un match chaque semaine, s’est répercuté sur le matchs du championnat, ce qui explique à mon sens le nombre important de matchs en retard. Certains s’interrogeaient sur cette situation et voulaient pointer du doigt la LFP, comme étant responsable de ce cumul, alors qu’on y est pour rien», a-t-il conclu. Un seul match en retard a été programmé jusque-là et disputé lundi entre le CR Belouizdad et le CS Constantine (1-1), dans le cadre de la mise à jour de la 6e journée du championnat.