La onzième tentative aura été la bonne ! L’USM Alger, qui n’avait plus remporté de match depuis le 16 janvier dernier toute compétitions confondues, a fini par renouer avec le succès. C’était hier au stade Omar Hamadi de Bologhine en réception du MC Oran (4/1) pour le compte de la 22 journée de Ligue 1.

Sous la houlette de Mounir Zeghdoud, nouvel entraîneur en remplacement de Bilel Dziri, les Usmistes ont pu remettre la marche-avant après avoir aligné une fâcheuse série de 10 rencontres (6 défaites et 4 nuls) dans lesquelles ils n’ont jamais pu s’imposer. Ainsi, les « Rouge et Noir » ont pu sortir la tête de l’eau. Et c’est avec la manière qu’ils ont battu le MC Oran sur le score net et sans appel de 4 buts à 1.
Un fort joli succès qu’ils n’ont, malheureusement, pas pu fêter avec leur public puisque les matchs du championnat se jouent désormais à huis clos sur instructions des autorités. Pour rappel, la Fédération algérienne de football (FAF) et la Ligue de football professionnel (LFP) ont entériné la décision du gouvernement qui a décidé de fermer les portes des infrastructures sportives aux citoyens jusqu’au 31 mars prochain. Une démarche qui sert à lutter face à la propagation du coronavirus (COVID-19) considérée désormais comme une pandémie par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
Une attaque
en forme
C’est donc dans ce contexte particulier que les « gars de Sousatara » ont abordé la réception des « Hamraouas » dans l’antre de Saint-Eugène avec la ferme intention de l’emporter. D’ailleurs, le 7 février écoulé, ils étaient tout proches de mettre fin à la disette mais le Paradou AC avait réussi à égaliser (1/1) dans l’ultime minute de la partie pour gâcher la première de Zeghdoud qui allait être parfaite.
Pour revenir au match contre les Oranais, on notera que Akarim Zouari avait ouvert la marque à la 21e minute. Dans les arrêts de jeu (45’+1) de la première mi-temps, Mahi Benhamou a réussi à remettre les deux équipes à égalité. La peur de voir les Algérois retomber dans leurs travers étaient de nouveau là mais ils ont pu livrer une seconde mi-temps aboutie dans laquelle ils ont marqué 3 buts en l’espace d’une quart d’heure. Zouari, toujours lui, a redonné l’avantage aux siens (49’) avant que Bilel Benhamouda n’aggrave la marque (58’ et 61’) et y va de son doublé pour empocher les trois points.
Le championnat algérien suspendu ?
Depuis le 1er février dernier, l’« Ittihad » n’avait pas réussi à marquer plus d’un but dans un match. C’était contre le Pétro Atlético (2/2) en Ligue des Champions CAF. Un tournoi que le club a quitté prématurément dès la phase de groupes. Même sort en Coupe d’Algérie où les coéquipiers de Hamza Koudri ont été sortis dès les 1/16 de finale face à l’ASM Oran. En championnat, l’USMA ne se porte pas mieux puisqu’elle n’est logée qu’à la 9e place (27 points). Après ce résultat, elle se trouve, provisoirement et avec un match de plus joué, à 7 points du podium que l’entreprise Serport, nouvel actionnaire majoritaire de la SSPA/USMA en remplacement de l’ETRHB, a fixé comme objectif.
Cap désormais sur la suite de l’aventure dans le challenge national qui pourrait être définitivement gelé dès ce mardi après le déroulement des restants des duels de cette 22e étape qui se poursuivra aujourd’hui et demain. En effet, la LFP devrait geler son calendrier au vu de l’évolution dangereuse du COVID-19. Une démarche prônée dans nombreux pays où les Ligues sont à l’arrêt jusqu’au début avril au minimum. n