L’entraîneur de l’USM El-Harrach, Abdelaziz Abbas a écopé d’une suspension d’un an, dont six mois avec sursis, pour avoir agressé un joueur du Paradou AC lors du derby ayant opposé les deux équipes samedi au stade du 1er-Novembre (Alger) pour le compte de la 24e journée de Ligue 1 (2-1), a annoncé la Ligue de football professionnel (LFP).

«La commission de discipline de la Ligue de football professionnel a décidé d’infliger à l’entraîneur de l’USM El-Harrach, Abdelaziz Abbas une suspension d’un an, dont six mois avec sursis, pour avoir agressé un joueur du Paradou AC, sans lui avoir occasionné de lésion corporelle», a indiqué la LFP sur son site officiel.
Le derby USMH – PAC était primordial pour les Jaune et Noir (avant-derniers avant le match) qui étaient condamnés à l’emporter pour continuer à espérer pouvoir se maintenir en Ligue 1 l’an prochain.
L’ouverture du score par le Paradou, juste avant la fin de la première mi-temps, n’a fait qu’accentuer la grosse pression qui pesait déjà sur les Harrachis, y compris l’entraîneur Abdelaziz Abbas, qui après avoir perdu son sang-froid a porté atteinte à l’intégrité physique d’un joueur adverse. Les choses s’étaient cependant arrangées pour l’USMH en deuxième mi-temps, puisque des buts de Bouguèche (60’) et Fekih (86’) ont permis aux Jaune et Noir de l’emporter.
Le club occupe désormais la 12e place, ex aequo avec le DRB Tadjenanet, avec 24 points chacun, au moment où le Paradou reste scotché à la 8e place, avec 35 points.