Alors que le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, avait insisté le mois dernier en indiquant que les clubs algériens doivent à l’avenir privilégier les centres de préparation nationaux au lieu d’opter systématiquement pour des centres à l’étranger, pas moins de 7 clubs sur les 16 composant la Ligue 1 Mobilis sont en stage hors du pays ou s’apprêtent à le faire.

Cinq pays accueillent ou accueilleront les délégations des clubs algériens pour leur stage d’intersaison, à savoir la France (MCA), la Tunisie (ESS, CSC et USMA), l’Allemagne (JSK) la Turquie (MCO et JSS) et le Kenya (USMA).

MCA, ESS et USMA préparent leur match de la LDC et de la CAF
Ainsi, le MC Alger se trouve en France, et plus précisément à Vichy, pour sa préparation d’inter saison. Les Vert et Rouge ont déjà disputé un premier match amical, le 29 juin dernier, face à l’équipe de Ligue 2 française, Clermont Foot, qu’ils ont gagné (1-0). C’est l’ancien milieu de terrain d’Angers, Oualid Mamoun, qui a marqué l’unique but de cette partie. L’équipe drivée par Bernard Casoni devra encore disputer deux autres rencontres amicales face à deux clubs de Ligue 1 française, Grenoble et les Girondins de Bordeaux. Ceci dans la perspective de préparer le prochain match officiel prévu le 18 juillet prochain face au TP Mazembe pour le compte de la troisième journée de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique. De son côté, l’USM Alger vient juste de boucler son stage dans la ville tunisienne de Gammarth avec un match amical contre l’ES Sahel, perdu (1-0) au stade olympique de Sousse.
Les hommes du technicien français, Thierry Froger, rentrent au pays après 10 jours de stage en Tunisie, avant d’effectuer un ultime stage bloqué à partir du 10 juillet prochain au Kenya puis, rejoindre le Rwanda, pour disputer leur match de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) face au club Rayon Sport. Pour sa part, l’ES Sétif se trouve en préparation à Hammam Bourguiba, en Tunisie, où l’équipe a déjà disputé un premier match amical perdu contre le Club sportif sfaxien (3-0). Pour ce premier match, le coach marocain de l’Entente de Sétif, Rachid Taoussi, a affirmé que les « matchs amicaux sont faits pour évaluer le travail et non pour les gagner impérativement ». Le coach de l’ESS a tenu également à indiquer que « beaucoup de travail reste à faire notamment sur le plan de la cohésion». L’Entente de Sétif se prépare pour son prochain match de la Ligue des champions africaine face à l’équipe marocaine Difaâ El Djadidi le 17 juillet prochain. De son côté, le champion d’Algérie, le CS Constantine, se trouve également en stage à Hammam Bourguiba, où il doit disputer un match amical, jeudi prochain, face à l’équipe qui évolue en division inférieure tunisienne, Aïn Draham. D’ailleurs Amrani a même demandé au manager général de l’équipe, Tarek Arama, de programmer un match amical au stade du Chahid Hamlaoui après le retour de l’équipe de Tunisie afin que les Sanafirs puissent découvrir leur nouvelle équipe saison 2018-2019.
Les trois dernières équipes algériennes, la JS Kabylie, le MC Oran et la JS Saoura, ayant assuré, jusque-là, un stage à l’étranger, s’apprêtent dès la semaine prochaine à se déplacer, en Allemagne, pour la JSK, et en Turquie pour le MCO et la JSS.
Les joueurs de la JSK se trouvent actuellement en stage à Aïn Benian, à Alger, avant de rallier l’Allemagne pour un autre stage le 15 juillet prochain. De son côté, le MC Oran qui vient d’engager le coach marocain Badou Zaki rejoindra la Turquie dès samedi prochain, alors que la JS Saoura devrait rejoindre le même pays le 20 juillet pour un regroupement prévu jusqu’au 1er août. Quant aux autres clubs de la Ligue 1 Mobilis, ils se préparent, pour le moment, localement.