Une équipe qui doute face à une autre qui a le vent en poupe, l’USM Alger (6e, 28 points) et le CR Belouizdad (10e, 23 points), respectivement, s’affrontent ce soir (18h00) en mise à jour de la 20e journée. Dans l’antre du 5-juillet 1962, la victoire est de mise pour les deux formations.

Les Usmistes espèrent s’imposer pour recoller au podium qui se trouve à 5 longueurs alors que les Chababistes veulent confirmer leur bonne forme et grappiller de nouveaux points afin de légitimer leurs ambitions de jouer les premiers rôles. Avec deux matchs en retard à jouer, en comptant cette opposition, ce derby est, peut-être, un tournant de la saison pour les deux adversaires du jour.
Les « Rouge est Noir » doutent plus que jamais ! Cela fait un bon moment qu’ils n’ont plus gagné en championnat (4 renocntres). Depuis le 09 décembre exactement (victoire 3 buts à 1) face à l’ES Sétif aujourd’hui co-leader du MC Alger. Certains sigles ont redressé la courbe mais l’«Ittihad» semble sur une pente descendante et la réaction devient obligatoire pour se relancer dans la course au titre. Rien de mieux qu’un derby bien négocié pour regagner en confiance. Revenu de l’enfer de Béjaïa avec une seule unité contre un Mouloudia local mal en point, « les Unionistes » visent le succès contre les Belouizdadis car ils savent que la moisson complète les replacera à deux longueurs du « Top 3 ». Pour ce qui est de l’adversaire du jour, le driver de l’USMA, Paul Put, a estimé, lors de la conférence d’avant-match, que «le CRB a réalisé un joli parcours depuis le début de cette nouvelle année. Cette équipe s’est bien renforcée et désormais, les joueurs de ce club marquent plus facilement des buts. Ce sera un derby, les battre sera difficile mais nous avons nos chances. Pour les battre, il faut que nous soyons malins mais aussi il faut que nous affichions le même état d’esprit affiché à Béjaïa». L’ancien sélectionneur du Burkina Faso en a aussi profité pour lancer un appel aux inconditionnels pour venir soutenir ses poulains : «c’est maintenant que nous avons besoin de nos supporters. J’espère qu’ils continueront à nous soutenir, surtout que pour moi rien n’est officiellement perdu. Les blessures nous ont beaucoup perturbés mais tous ensemble, nous pourrons redresser la barre», a-t-il souhaité. L’instabilité des résultats chez les champions d’Algérie sortant peut être expliquée par certains écarts dans les rangs comme c’est le cas avec le défenseur Ayoub Abdelaoui. «Il y a des choses qui se passent en interne et que nous n’avons pas envie de partager. Ce qui est certain, c’est que je suis satisfait de la suite des évènements et de la réaction des dirigeants et des joueurs. Maintenant, je ne sais même pas s’il sera sanctionné ou pas. On verra plus tard», prévoit le technicien Belge qui devra se passer des services de Rabie Meftah, présent lors de la victoire au match aller (1-0), pour cette opposition. L’attaquant Ghislain Guessan est, quant à lui, annoncé de retour dans l’effectif après avoir manqué le déplacement à Yemma Gouraya la semaine passée.

 

Un vrai test pour un CRB en résurrection
Dix matchs joués sous la coupe de Badou Zaki est une seule défaite concédée. Les Belcourtois ont réussi à s’éloigner de la zone de turbulence après l’arrivée de l’entraîneur Marocain. Sept victoires, dont 3 en Coupe d’Algérie, pour deux nuls et une défaite, les « gars de Lâaquiba » sont sur une dynamique qu’ils ne voudraient certainement pas briser. Pour ce qui est des derbys, Badou Zaki en a vécus deux depuis le banc. Ses débuts étaient réussis face au MC Alger, le 19 novembre dernier, avec un succès 1 buts à 0. Le second contre l’USM El-Harrach s’était soldé par le score d’un but partout. L’explication de ce soir sera donc fondamentale pour confirmer le réveil.
«Une victoire face à l’USMA nous permettrait de voir la fin de saison différemment. On a conscience de l’importance des trois points de cette rencontre qui nous permettront de s’éloigner de la zone de relégation et surtout de nous rapprocher des premières places du classement qui est un de nos objectifs lors de cette deuxième moitié de saison » juge Karim Aribi recruté de chez le CA Batna lors du mercato hivernal. Le néo-belouizdad Hamia, qui reste sur deux doublés lors des deux dernières sorties avec ses nouvelles couleurs, semble serein avant de s’attaquer à l’USMA. « La préparation du derby face à l’USMA s’est déroulée dans d’excellentes conditions notamment sur le plan psychologique. Il faut dire que notre série de résultats positifs et notamment notre dernier succès à Oran nous ont permis d’aborder ce derby avec le plein de confiance. Ce qui sera certainement positif pour le groupe surtout avant un derby aussi important que celui de lundi prochain », assure de son côté Sabeur Bensmaïn, bras droit de Badou Zaki. Les certitudes des « Rouge et Blanc » face au doute des « Rouge et Noir », l’affiche est riche en couleurs et vaudra certainement le détour par le temple olympique.