Hier, à l’occasion des matchs avancés de la 28e journée de la Ligue 1 Mobilis, le NA Hussein-Dey a prouvé qu’il n’était pas dauphin du CS Constantine par hasard. Le « Nasria » est parti s’imposer 2 buts à 1 chez l’ES Sétif pour consolider sa deuxième place (48 points). Mieux encore, les banlieusards d’Alger reviennent provisoirement à deux longueurs seulement des Constantinois et mettent la pression sur eux. En revanche, ça va très mal pour le MC Alger défait (1/2) chez lui par l’USM Bel-Abbès qui respire un bon coup dans la course vers le maintien.

Invincibles lors des 20 dernières journées, les Nahdistes ont prolongé hier la série en enregistrant un 3e succès de rang pour être sûrs de rester sur le podium à l’issue du 28e round du challenge national. Bien qu’ils aient tremblé lors des 10 dernières minutes en voyant Banouh réduire le score pour l’Entente, les « Sang et
Or » avaient fait l’essentiel plus tôt dans la rencontre grâce au buteur maison Gasmi (35’) et Chouiter (55’). Harrag aurait même pu corser l’addition lors du temps additionnel (90’+4) sur un coup franc qui a échoué sur la barre transversale.
Les poulains de Bilel Dziri ont ramené une deuxième victoire de suite loin de leurs bases après celle décrochée contre l’USM Bel-Abbès le 30 mars dernier pour confirmer qu’ils sont l’équipe la plus en forme en cette fin de saison. Les coéquipiers de l’excellent portier Merbah, auteurs de plusieurs parades décisives hier, sont plus que jamais dans le coup pour s’assurer une place sur le podium. Pour l’anecdote, les Hussein-Déens sont à deux matchs d’égaler le record d’invincibilité détenu par le grand CR Belouizdad en 1965-1966. C’est pour avoir une idée sur la performance du NAHD dans cet exercice.

La C1 s’éloigne pour le MC Alger
Si la troupe à Dziri affiche une forme olympique, ce n’est pas le cas du MC Alger qui a impressionné grand monde à un certain moment.
Le « Doyen » ne sait plus gagner depuis trois journées. L’élimination en demi-finale de Coupe d’Algérie face à la JS Kabylie a laissé des séquelles chez les « Vert et Rouge ». Après avoir ramené, in extrémis, un nul de Tadjnanet face au Difaâ local il y a une semaine, Abderrahmane Hachoud & cie (4es, 44 points) se sont inclinés au stade Omar Hamadi (Bologhine) face à l’USM Bel-Abbès (9e, 25 points) et disent quasiment adieu à la seconde place et le rêve de disputer la ligue des Champions africaine la saison prochaine. Pourtant, les poulains de Bernard Casoni savaient très bien que ce duel était charnière pour bien finir la saison. « On va tout faire pour terminer la saison à la deuxième place et assurer du coup, une participation en ligue des champions, la saison prochaine », avait assuré Hachoud. Mais hier, ce sont les Bel-Abbessiens qui en voulaient le plus. Metref (19’) avait commencé par ouvrir la marque pour les visiteurs avant que Derrardja n’égalise sur penalty (57’) pour le Mouloudia. Deux minutes après, les Algérois sont retombés dans leurs travers voyant Bouguettaya redonner l’avantage aux « Scorpions » qui n’ont besoin que d’un seul point pour se sauver. C’était la piqûre mortelle pour le MCA. Aujourd’hui (16h00), le MC Oran aura même l’occasion de passer devant le vice-champion d’Algérie sortant en cas de succès contre l’USM Alger. Les cinq autres matchs de cette 28e journée se joueront le 4 mai prochain. Le CS Constantine recevra la JS Kabylie dans un match où la défaite n’est pas permise pour le leader plus que jamais sous pression.