Comment réagira le  CR Belouizdad après son élimination de la Coupe de la Confédération CAF le 29 septembre dernier par le Pyramids FC? Elément de réponse dès cette fin d’après-midi à l’issue du duel qui l’opposera au Paradou AC au stade 5-Juillet. Contrairement aux Chababistes, les Pacistes ont pu prolonger l’aventure en sortant le CS Sfaxien (Tunisie). C’est donc la formation de Hydra qui aura l’ascendant psychologique alors que celle de Belcourt devra se ressaisir pour ne pas sombrer définitivement dans le doute. Pour ne rien arranger, Abdelkader Amrani, entraîneur des « Rouge et  Blanc », sera obligé de composer sans plusieurs éléments importants à l’instar de Saâyoud, qui devra purger le rouge pris lors de la dernière journée, et Bouchar (suspendu pour avoir quitté le dernier stage de l’EN A’ sans autorisation). De surcroît, Selmi pourrait être trop court pour pouvoir être aligné. Invaincu en championnat, le CRB jouera, comme à chaque journée, son invincibilité et pourrait laisser les commandes au classement à l’issue de ce round. C’est pourquoi les coéquipiers de Bilal Tariket devront réaliser un bon résultat pour reprendre leur marche en avant contre un adversaire qui n’a enregistré qu’une seule victoire depuis le lancement de la compétition. Classé 15e (4 points), le PAC voudra forcément l’emporter pour respirer.

JS Kabylie –  ES Sétif : les Canaris sans soutien
Dans l’autre duel important pour cette 7e étape, l’ES Sétif (6e, 7 points) sera en appel à Tizi Ouzou pour défier la JS Kabylie (9e, 7 points mais avec 4 matchs joués seulement). Le team receveur reste sur un véritable affront à domicile face au CRB. Un revers 3 buts à 0 dans un match qui n’était pas allé à son terme. D’ailleurs, la Ligue de football professionnel (LFP) a suspendu les « Canaris » qui devront faire sans leur public pendant quatre  rencontres. Le duel avec le Sétifiens se jouera donc à huis clos au stade Omar-Hamadi (Bologhine). L’entraîneur des « Lions du Djurdjura », Hubert Velud, sera face à une équipe ententiste qu’il a déjà coachée auparavant : « Effectivement, ça sera un match spécial pour moi d’affronter l’ESS où j’ai déjà exercé. Je reste toujours reconnaîssant envers ce club qui m’a permis de lancer ma carrière en Afrique et où j’ai passé de bons moments», témoignera le technicien français. Mais aujourd’hui, il devra aider ses poulains à trouver la formule pour battre l’ « Aigle Noir » afin de se rapprocher du trio de tête et repartir du bon pied dans le challenge national. Dans le tiercé qui mène, on retrouve le CA Bordj Bou Arréridj (3e, 9 points) qui sera hôte de la JS Saoura (13e, 4 points) qui est aux portes de la zone rouge. A domicile, les Bordjiens n’ont toujours pas perdu mais ont réalisé des résultats en dents de scie (1 victoire et deux nul). Opposés à des Bécharis qui n’ont réussi aucun de leurs 4 derniers tests, les « Criquets Jaunes » ont, logiquement, les faveurs du pronostic et l’avantage du terrain. La donne sera la même pour  le NA Hussein-Dey (11e, 6 points) qui accueillera l’AS Aïn M’lila (10e, 7 points). Dans tous les cas, la victoire reste le mot d’ordre sur toutes les pelouses. Peu importe la posture.n

Programme du jour
Paradou AC – CR Belouizdad (17h45)
JS Kabylie – ES Sétif (huis clos à 17h00)
CA Bordj Bou Arréridj – JS Saoura (17h00)
NA Hussein-Dey – AS Aïn M’lila (16h00)