Trois rencontres sont programmées demain en ouverture de la 7e journée de Ligue 1 Mobilis. La JS Saoura (3e, 11 points) et l’AS Aïn M’lila (4e, 11 points) seront en appel chez la JSM Skikda (17e, 4 points) et le CS Constantine (12e, 6 points). Les deux équipes auront l’occasion de mettre la pression sur l’ES Sétif (1ère, 6 points) qui aura un déplacement compliqué chez le voisin CA Bordj Bou Arréridj (19e, 2 points). Le choc de la journée attendra puisqu’il s’agit de ce JS Kabylie – USM Alger programmé pour lundi prochain.

L’Entente impressionne en cette entame d’exercice 2020-2021 ayant récolté 16 points sur 18 possibles. Pour ce 7e round, les Ententistes ont les faveurs des pronostics quand ils se rendent à Bordj Bou Arréridj pour défier un Chabab Ahly local qui n’a toujours pas gagné après 6 tests. Les Bordjiens chercheront certainement à s’offrir le scalp des Sétifiens pour lancer leur saison et provoquer le déclic.
Derrière le «Wifak», deux formations sont en embuscade. Il s’agit de la JS Saoura et l’AS Aïn M’lila. Les Bécharis voyageront chez la JSM Skikda, relégable avec la ferme intention de glaner les 3 unités et prendre provisoirement la seconde place occupée par le MC Alger (13 points). De plus, la formation du Sud compte un match en retard. Ce qui signifie que les commandes sont virtuellement jouables si les camarades de Yahia-Chérif font le carton plein.

Les «Sanafir» pour se ressaisir
De son côté, l’ASAM sera confrontée à un CS Constantine qui n’a remporté qu’un seul de ses 5 tests qu’il a passés depuis l’entame de la séquence 2020-2021. Les Constantinois restent aussi sur une défaite infligée par le Mouloudia (1/0) il y a 7 jours de cela. Même en supériorité numérique, les «Sanafir» n’ont pas pu l’emporter. C’est pour montrer les difficultés auxquelles le team de Cirta est confronté. C’est pour cela qu’un succès contre le 4e du classement fera du bien au moral et sur le plan comptable.
Les hôtes de ce vendredi sont tous des mal-classés. D’ailleurs, le NA Hussein-Dey (18e, 3 points) croisera le fer avec l’ASO Chlef (6e, 10 points). Les Chélifiens lorgnent sur le podium et auront certainement l’intention de profiter des déboires des Nahdistes pour augmenter leur «capital points».

Du grabuge en bas
Toujours avec les lanternes rouges, l’USM Bel-Abbès (20e, 2 points) jouera à domicile contre le NC Magra, premier non-relégable (4 points). Une réelle opportunité pour les gars de la Mekerra pour respirer et quitter la zone de turbulences en cas d’un éventuel succès qui serait le premier de la saison. Le WA Tlemcen (15e, 4 points) court, lui aussi, derrière une victoire. Mais les Tlemceniens iront défier l’O Médéa (11e, 7 points) dans la Mitidja. Certainement pas ce qui laisse espérer que la formation de l’Ouest a de réelles chances de s’imposer. Pour sa part, invaincue après 6 explications, l’US Biskra (9e, 8 points), sera en danger lorsqu’elle se déplacera à Relizane pour jouer le Rapide (13e) qui compte 6 points. Le risque de plier contre les locaux est présent. Ce qui aurait des incidences au classement avec la ligne de flottaison qui deviendra très proche.

Les «Africains» joueront lundi
Cette 7e journée sera clôturée lundi prochain avec les rencontres qu’animeront les clubs algériens qui prennent part aux compétitions africaines (Ligue des Champions et Coupe de la Confédération CAF). L’ES Sétif a pu jouer parce qu’elle n’a pas eu à disputer le match retour contre le FC Renaissance (Tchad) s’étant qualifiée par forfait au prochain tour.
Cependant, la JS Kabylie, le CR Belouizdad et le MC Alger étaient concernés par les rencontres CAF de mardi et mercredi. Ainsi, le match au sommet entre les Canaris et l’USM Alger se jouera lundi tout comme les oppositions Paradou AC – CR Belouizdad et MC Oran – MC Alger. Les Belouizdadis et les Mouloudéens signent un bon début dans la compétition et chercheront à confirmer.