Si le CR Belouizdad, champion d’Algérie pour la 3e saison de suite, est assuré de jouer la Ligue des Champions, la défaite surprise de la JS Kabylie à domicile dimanche contre le CS Constantine (1-3) risque de chambouler la hiérarchie pour les 3 derniers tickets africains qui restent en lice. Elles sont 4 équipes à pouvoir valider une place pour une compétition CAF.

Par Mohamed Touileb
Avant de chuter dans leur stade 1er Novembre 1954 à Tizi-Ouzou, les « Canaris » semblaient quasi-assurés de terminer seconds avec une potentielle victoire en réception des Constantinois. Mais voilà que les « Lions du Djurdjura » ont raté la marche et se sont fait surprendre par les « Sanafir ».
La conséquence est que leur statut de dauphin est désormais menacé à une journée de la fin du championnat. Surtout qu’ils seront appelés à se déplacer à Alger pour donner la réplique au Paradou AC dans 4 jours. Aux aguets, on retrouve la JS Saoura avec 57 points et l’USM Alger avec 54 unités et un match en retard. Cela veut dire que les camarades de Harrag sont menacés d’être dépassés par les poursuivants en cas d’un échec lors de l’ultime round.
Lors de la dernière journée, la JSK était clairement le grand perdant. Et la victoire décrochée par le CSC le laisse envisager d’être parmi les 4 premiers clubs du classement au terme de la saison 2021-2022. En effet, la formation de la ville des ponts suspendus peut terminer 4e dans le cas où les Usmistes perdent leurs deux duels restants. Et quand on sait qu’ils devront se coltiner le CR Belouizdad et l’ES Sétif dans cet ordre, cela reste envisageable. De plus, les Constantinois seront hôtes de l’ASO Chlef pour le baisser de rideau.

Les Usmistes rêvent de Ligue des Champions
Toutefois, malgré la difficulté des deux dernières sorties qui restent, les Usmistes se mettent à rêver de disputer la Champions League à venir. Mais le destin de dépend pas uniquement d’eux puisqu’ils ont besoin de faire le plein et que la JS Saoura, qui sera en appel chez le RC Arbâa dans trois jours, et la JS Kabylie ne glane aucune unité.
Ce scénario serait improbable et fou pour les « gars de Soustara » qui viennent de signer 5 victoires de rang pour se retrouver à la 4e place qui semblait loin il y a quelques semaines de cela. D’autant plus que les « Rouge et Noir » traversaient une véritable crise de résultats qui a débouché sur le licenciement de Houcine Achiou, désormais ex-directeur sportif mais aussi un énième changement d’entraîneur. En tout cas, si le CRB a tué tout suspense pour ce qui est du propriétaire du bouclier de champion, les trois autres sésames continentaux restent à attribuer. Ça sera le suspense pour la clôture de l’exercice 2021-2022 qui risque de nous offrir de sacrés rebondissements le week-end à venir. n