Le groupe des services portuaires «Serport», futur repreneur de la société par actions SSPA/USM Alger (Ligue 1 de football), a présenté jeudi à Alger la maquette de l’avant-projet du centre de formation professionnelle du club algérois, situé dans la commune de Aïn Benian (Alger). La maquette du nouveau projet a été présentée par le p-dg du groupe Serport, Achour Djelloul, en présence du président du Conseil d’administration de la SSPA/USMA, Boualem Chendri , l’ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, Mouldi Aissaoui ainsi que d’anciens dirigeants et joueurs ayant fait les beaux jours des Rouge et Noir. «L’USMA sera gérée telle une entité sportive et commerciale efficiente, adossée à des outils de gestion performante. L’objectif du groupe Serport est de donner naissance à une entité sportive pérenne qui va asseoir ses succès à l’échelle nationale, régionale et continentale, au service du développement du mouvement sportif national et de la jeunesse algérienne», a déclaré M.Achour Djelloul lors d’une conférence de presse animée à Alger, consacrée à la présentation du futur centre de formation de l’USMA. Parmi les grands projets que compte réaliser le groupe Serport, la réhabilitation du cercle mythique du club algérois, la mise en place d’une administration centrale, dotée de tous les pouvoirs adéquats de gestion, l’exploitation d’un stade de football conforme au standing et aux ambitions du club algérois ainsi que la mise en place d’un pole commercial dédié aux produits dérivés du club. « Nous allons construire un vrai projet sportif et peu importe les moyens qui seront mobilisés pour y parvenir, mais cela va débuter avec ce projet de centre de formation qui constitue la vitrine de l’USMA. Ce centre de formation verra la naissance du musée à même de sauvegarder et de valoriser le patrimoine du club et son image », a fait savoir M.Achour.
Quatre pôles de gestion
Après avoir reçu le feu vert des autorités publiques et à leur tête le Président de la République, M.Abdelmadjid Tebboune, le groupe Serport a entamé les procédures administratives et judiciaires pour la reprise de l’USMA à travers une «véritable recapitalisation du club algérois».
«L’USMA aura quatre pôles de gestion dont le Conseil d’administration, la direction générale avec ses différentes structures (finance, administration, juridique et marketing), la direction sportive et une dernière structure qui gère tout ce qui est autour du club, notamment l’organisation des supporters», a-t-il expliqué. S’étendant sur une superficie de 3 hectares, le Centre de formation professionnelle de l’USMA dont la livraison est prévue au cours de l’année 2021, est composé de deux terrains d’entraînements, un bloc administratif, un bloc médical, un musée du club, une salle omnisports, une piscine semi-olympique, un hôtel, des boutiques sportives ainsi qu’un parking sous-sol.
Pour rappel, le groupe Serport, qui compte 15.000 employés, est issu de la transformation juridique de l’ex-société de gestion des participations de l’Etat Port «GP SOGEPORT-Spa». Il est chargé, entre autres, d’exercer les activités de dix ports commerciaux et 48 ports de pêche avec un chiffre d’affaires de 56 milliards de dinars. n